Coût de la vie

Casablanca et Rabat parmi les villes les moins chères au monde pour les expatriés

Classées respectivement 130ème et 169ème sur 209, Casablanca et Rabat se trouvent dans la deuxième moitié du classement 2017 des villes les plus chères au monde pour les expatriés. Réalisée par Mercer, le plus important cabinet de conseil en ressources humaines, l’enquête s’appuie sur le coût du transport, la nourriture, l’habillement, loisirs, des appareils ménagers et du logement pour établir ce classement.


Au niveau africain, Casablanca se classe 15ème derrière Luanda (1ère au monde, Angola), Lagos (29ème, Nigéria), Brazzaville (31ème, République du Congo), Libreville (33ème Gabon) Abidjan (42ème, Côte d’Ivoire), Djibouti (49ème, Djibouti), Accra (54ème), Abuja 59ème, Nigéria), Yaoundé (70ème, Cameroun), Bangui (84ème, République centrafricaine), Conakry (91ème, République de Guinée), Dakar (93ème Sénégal), Douala (94ème Cameroun) et Nairobi (111ème, Kenya) ; et devant Cotonou (139ème Benin), Lomé (144ème, Togo), Kigali (147ème Rwanda), Ouagadougou (153ème, Burkina Faso), Harare (156ème Zimbabwe), Niamey (158ème, Niger), Dar es Salam (164ème, Tanzanie), Port-Louis (171ème, Maurice),  Lusaka (179ème, Zambie), Caire (183ème, Égypte), Kampala (186ème, Ouganda), Alger (187ème, Algérie), Maputo (188ème, Mozambique), Nouakchott (189ème Mauritanie), Johannesburg (191ème, Afrique du Sud), Banjul (192ème, Gambie), Gaborone (196ème, Botswana), Cape Town (199ème, Afrique du Sud), Blantyre (205ème, Malawi), Windhoek (206ème, Namibie) et Tunis (209ème, Tunisie).

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Green Bond : la BCP lève 1,5 milliard de DH

Article suivant

Il fait l’actu : Koudama Zeroual, directeur général du projet Assurances Takaful de Wafa Assurance