Flash-ecoUrbanisme

Casablanca : l’Agence Urbaine se réorganise

L’Agence Urbaine de Casablanca (AUC) a opté pour un nouvel organigramme et une réorganisation de ses services, devant permettre à la métropole de relever les défis auxquels elle fait face dans les différents domaines d’urbanisation.


Dictée par un nouveau contexte urbanistique, cette restructuration a comme principal enjeu de garantir plus d’efficience et de fluidité dans le traitement des dossiers et d’assurer un regroupement homogène des activités, de clarifier les rôles et responsabilités et favoriser la mise en place d’une administration de proximité à travers la création de 6 nouvelles entités déconcentrées relevant de l’Agence Urbaine de Casablanca.

Ainsi, le nouvel organigramme introduit de nouvelles composantes structurelles dont la Direction de la planification et de la gestion urbaines (DPGU) ainsi que la Direction de l’Aménagement Urbain (DAU). Dans ce sens, une nouvelle division chargée du patrimoine se greffera à la DPGU et sera chargée de l’élaboration d’un plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine du grand Casablanca-arrondissement de Sidi Belyout.

Par ailleurs, l’AUC a mis en place six antennes à l’intérieur de son périmètre d’intervention : 3 antennes relevant de la préfecture de Casablanca, 1 antenne pour la préfecture de Mohammedia, 1 antenne pour la province de Nouaceur et 1 pour Mediouna.

Pour sa part, la Direction de l’Aménagement Urbain (DAU) continue la mission d’aménageur, confiée par la loi à l’Agence Urbaine, en se recentrant sur l’urbanisme opérationnel, privilégiant l’action sur le tissu ancien, en particulier la mise en place et le suivi des programmes de rénovation et de restructuration urbaine.

 
Article précédent

Attijariwafa bank lance la stratégie de développement de sa filiale égyptienne

Article suivant

La BCP monte dans le capital de M2T