AgendaFestival

Casablanca : Le Festival international d’art vidéo fête ses 25 ans

La 25ème édition du Festival international d’art vidéo (FIAV) aura lieu du 22 au 25 avril courant, à Casablanca, sous le thème « Transhumances et réalités mémétiques ».


Pour fêter un quart de siècle d’existence, le comité d’organisation du FIAV a concocté une programmation riche et diversifiée sur plusieurs sites dans la métropole, notamment la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben Msik, le théâtre Moulay Rachid, l’Institut français, l’Ecole des Beaux-Arts et le Studio des Arts Vivants.

Outre les projetions, le programme comporte des spectacles, une cérémonie d’hommage, un masterclass et des ateliers, en présence de créateurs et d’artistes de plusieurs pays.

En soufflant sa 25ème bougie, le FIAV aborde une étape capitale de son histoire, symbolisant son accès à l’âge de maturité et son positionnement en tant que manifestation de référence dans le domaine des techniques modernes de l’image aux plans national et international, s’est félicité le doyen de la Faculté des lettres, Abdelkader Gonegai, au cours d’une conférence de presse tenue mardi.

« Le Festival offre de larges perspectives pour la formation, grâce à huit workshops couvrant les nouveaux domaines de la high-tech en matière d’image, en particulier les dernières innovations relatives à la réalité virtuelle », a-t-il expliqué.

S’agissant de la thématique choisie, il a fait remarquer que, dans les temps actuels, il est fondamental de jeter la lumière sur les avantages, les inconvénients et les répercussions de l’utilisation des nouvelle technologies pour la société, relevant que l’un des bienfaits du festival est d’ouvrir un débat sur ce sujet d’actualité.

Le directeur artistique du Festival Abdelmajid Sadati a indiqué que le FIAV s’est forgé, le long de ses 25 années d’existence, un rayonnement indéniable à l’international, d’autant que c’est l’unique manifestation du genre en Afrique et dans le Monde arabe.

Cette 25ème édition sera cristallisée autour de la réalité virtuelle et augmentée, de manière à consacrer le caractère précurseur du festival « qui a été toujours tourné vers l’avenir et en avance par rapport à son époque, d’où une certaine incompréhension du public au tout début », a-t-il considéré.

« Aujourd’hui, le public a saisi que ce que nous présentions il y a 20 ans est devenu une réalité tangible sur la scène artistique », a-t-il poursuivi, rappelant que le FIAV s’est intéressé à l’art digital depuis plus de 5 ans.

Depuis 1993, le Festival international d’art vidéo expose, chaque année, les dernières innovations dans ce domaine, qui a pris une plus grande ampleur avec l’explosion du digital.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

CNOPS : une justification médicale exigée pour le remboursement des césariennes

Article suivant

Saïd Amzazi : « Enseigner les matières scientifiques en langues étrangères est un impératif de justice sociale »