Industrie

Casablanca : nouvelle unité de textile de haute technologie

Une nouvelle unité industrielle de textile de haute technologie verra bientôt le jour à Casablanca. L’investissement, porté par la société Omega Textile Maroc, consiste en la fabrication pour le marché local et l’export d’articles de bonneterie, chaussettes et lingerie par l’utilisation de nouvelles techniques et machines de pointe, la technologie 4.0.


D’un montant d’investissement global de 80 millions de DH, ce projet permettra de générer 200 emplois directs et 450 autres indirects à terme, ainsi qu’un chiffre d’affaires estimé à près de 75 millions de DH.

Lire aussi | Masques : L’AMITH et le ministère de l’Industrie à l’unisson pour approvisionner le marché

Moulay Hafid Elalamy a souligné l’importance de ce nouvel investissement attestant de la confiance que portent les investisseurs internationaux au Maroc en tant que plateforme de production et d’exportation et en la capacité de l’industrie textile nationale de se positionner en cette période post-Covid19. Et d’ajouter que ce projet contribuera à dynamiser la filière marocaine de la maille et à développer la valeur ajoutée des produits dérivés autour des deux écosystèmes de la maille et de la distribution des marques à l’échelle nationale et internationale, notamment africaine.

Lire aussi | Clap de fin pour un ex-fleuron du textile de la région Fès-Meknes

Pour rappel, Omega Textile Maroc est une société marocaine à capital 100% chinois spécialisée dans la confection des chaussettes et des articles de lingerie (collants, bas, mi-bas, t-shirts, maillots de corps et autres articles similaires). La société est installée dans la zone industrielle de Settat et emploie actuellement 170 personnes. Sa production est totalement orientée vers le marché local.

 
Article précédent

Coronavirus : 93 nouveaux cas, 16.638 cas au total, vendredi 17 juillet à 10h

Article suivant

Hakim Hajoui, un expert des affaires pour gérer les relations post-Brexit