Financement

Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s’allient pour la propreté urbaine

Proparco a garanti récemment à l’entreprise ARMA Casablanca un financement émanant de la BMCI, afin de soutenir le renouvellement et la modernisation des équipements de collecte et de propreté urbaine de la ville.


La ville, dont la production d’ordures ménagères est aujourd’hui estimée à 1 million de tonnes par an, a néanmoins su mettre en place un système de gestion de plus en plus structuré. Ces nouveaux contrats de gestion déléguée, gérés par la filiale Arma Casablanca, ont pour objectif d’améliorer le niveau de service de collecte et de propreté urbaine via notamment une augmentation significative des investissements à réaliser et le passage à une collecte de nuit, afin de fluidifier le trafic et le déplacement des camions. Cette opération devrait également permettre de soutenir d’ici 5 ans près de 2 400 emplois locaux, directs ou indirects. 

Lire aussi | Covid-19 : le RNPG d’Attijariwafa bank chute presque de moitié en 2020

La garantie apportée par Proparco devrait contribuer à la modernisation du service via la digitalisation du matériel roulant (notamment l’installation de smart-meters), « une première dans le secteur au Maroc qui permettra une optimisation des circuits et un meilleur suivi et contrôle des prestations en temps réel », souligne Proparco. 

Lire aussi |Blanchiment d’argent : quatre nouveaux pays dont le Maroc placés sous surveillance

 
Article précédent

Tanger Med : tous les indicateurs de l’activité portuaire sont au vert au 4ème trimestre 2020

Article suivant

La campagne agricole quasiment sauvée !