Pandémie

Casablanca : un centre de campagne privé pour réaliser des tests covid-19

C’est inédit dans le secteur privé.  Un centre de campagne pour réaliser des tests du nouveau coronavirus vient d’être installé au cœur du quartier populaire de Derb Sultan à Casablanca.


Le Laboratoire d’analyses médicales Derb Sultan a ouvert un centre de campagne privé. Cette nouvelle structure est aménagée sur une superficie de près de 300 m2 pour le prélèvement des échantillons des personnes souhaitant faire un dépistage, qui sont ensuite envoyés aux locaux dudit laboratoire pour la réalisation des analyses PCR. Dr. Mohammed Touimi Benjelloun, responsable du centre, a indiqué à la MAP que « ce centre, créé en coordination avec les autorités locales, sous la supervision du ministère de la santé, a commencé à offrir ses services depuis près d’un mois au profit de la population de la région de Casablanca, qui enregistre le plus grand nombre de contaminations au niveau national ». Il i vise à accompagner les efforts déployés par le ministère de la Santé et accueille les citoyens du lundi au vendredi de 07H30 à 18H30 et le samedi jusqu’à 12H30, sans rendez-vous au préalable. Notre devise est simple, dit-il : « premier venu, premier servi, chacun son tour », dans le respect des mesures barrières, essentiellement le port du masque et la distanciation physique.

Lire aussi|Budget 2021 : voici les chantiers prioritaires

Il réalise quotidiennement plus de 200 tests de laboratoire au profit de la population des différentes préfectures d’arrondissements de Casablanca, mais aussi de clients habitant hors de la capitale économique et confrontés à l’absence de ce genre de prestation dans leurs lieux de résidence.  « Nous recevons en moyenne entre 200 et 400 personnes par jour et nous arrivons à livrer les résultats assez rapidement, en 24 heures, dans le respect du cahier des charges convenu avec le ministère de la santé », a précisé Dr. Mohammed Touimi Benjelloun. A noter que le centre affiche le prix référentiel du test PCR fixé par le ministère de tutelle (700 DH).

Lire aussi|Islam radical : l’offensive d’Emmanuel Macron [Vidéo]

 

 
Article précédent

Budget 2021 : voici les chantiers prioritaires

Article suivant

Nouveau vaccin contre la grippe : les explications de Sanofi Maroc