Articles dans la catégorie

L’édito

L'édito

Les ambassadeurs nommés dernièrement, commencent à prendre leurs fonctions auprès de leurs pays d’accréditation. Le travail qui les attend requiert beaucoup de professionnalisme et d’engagement. Certains, parmi eux, ont reçu une formation accélérée en matière économique, diplomatique et protocolaire, mais l’essentiel est dans les démarches qu’ils doivent entreprendre pour défendre

Lire la suite
L'édito

A « Challenge », nous avons pris l’habitude de faire de la fête du Trône l’occasion de dresser un bilan annuel, de retracer ce qui a marqué la marche du pays, sous la direction du Souverain, l’institution monarchique étant centrale. Cette année, nous fêtons les 15 ans du règne. Cette profondeur historique

Lire la suite
L'édito

  L ’inauguration de la plateforme pour l’Industrie aéronautique par S.M le Roi a constitué l’occasion pour parler de l’importance de ce secteur. Nous l’avons écrit, nous le répétons, il y a deux réussites majeures au Maroc : l’automobile et l’aéronautique. Dans les deux cas, l’Etat a conçu les filières et

Lire la suite
L'édito

  L e Haut Commissariat au plan est un instrument sérieux, crédible quoi qu’en pense l’exécutif qui lui reproche de jouer les cassandre. Ses publications, de plus en plus médiatisées ont le mérite de donner des informations circonstanciées chiffrées. Et les chiffres, quand ils sont incontestables, laissent peu de place

Lire la suite
L'édito

    La hausse des prix des carburantsa créé une tension sociale. Unfront est en train de se constituer.L’USFP, l’Istiqlal et les centralessyndicales les plus importantesannoncent des actions concertées. Ladémocratie peut aisément supporterune telle tension. Le problème,c’est que l’exécutif n’a pas de capaffiché. Sénèque disait « il n’y a pasde

Lire la suite
L'édito

    C ’est sous le signe du brouillard ques’opère la rentrée politique. Lesnégociations entre le PJD et le RNItraînent en longueur. On ne sait toujourspas, de manière certaine, si cette allianceva voir le jour. Ce n’est pas une situationanodine parce que l’exécutif a sur la tabledes dossiers brûlants. La

Lire la suite
L'édito

    L e Maroc a réussi, pendant plus d’unedécennie, à contenir l’inflation.Aujourd’hui, elle décolle, elle està 2,8% pour le premier semestre. Lestensions ont été perçues depuis plusieursmois, mais l’exécutif a préféré les ignoreren minimisant leur portée.Le plus grave, c’est que cette poussée esttotalement endogène. Il n’y a pas uneseule

Lire la suite
L'édito

    Le ministre de l’Economie et desFinances est démissionnaire. Lalogique voudrait qu’il ne traite plusque les affaires courantes. Les dossierslourds sur son bureau attendront sonsuccesseur. Cela va prendre un certainnombre de semaines. Il y a juste unequestion à se poser : Quid de la Loide Finances ? Pour tenir

Lire la suite
L'édito

    Les contingences politiques, le trèsfort probable passage de l’Istiqlalà l’opposition, dans quelquessemaines selon ses dirigeants après desmois de gesticulation met, un peu plus,la pression en faveur d’un attentismequi n’est pas le bienvenu. Ce départdésormais programmé, signifie unremaniement en plein milieu de l’été.La loi de cadrage du budget en

Lire la suite
L'édito

    Les cadres de l’Inspection Générale desFinances ont organisé une journéed’étude sur les systèmes de retraite,au travers de leur association. Excellenteinitiative parce que depuis 20 ans, il y aune commission technique qui étudie leproblème. Entre-temps, l’Etat a mis la mainau portefeuille en 1997 et en 2005 pourrégler ses arriérés

Lire la suite
L'édito

    Le gouvernement a choisi de jouer les exclus,contre ceux qui sont, qui formentle système productif. La non-participationde la CGEM à la rencontre Maroc-Turquien’est pas un épiphénomène. Cette rencontreétait organisée par une association qui s’appelle« Al Amal », en collaboration avec unestructure patronale turque.Abdelilah Benkirane et Erdogan n’étaient quedes

Lire la suite
L'édito

    L e directeur général de la Caisse interprofessionnelledes retraites, la CIMRl’affirme, le système est viable, les étudesactuarielles le prouvent. C’est une excellentenouvelle sauf qu’il s’agit d’une retraite ditecomplémentaire, alors que c’est faux. Il fautsavoir que la retraite versée par la CNSS estplafonnée à 4.200 DH et que donc,

Lire la suite