Business

CDG Développement s’endette plus


Les livraisons de certains projets et des opérations de déstockage de produits finis boostent l’activité immobilière. 

Uu titre de l’année 2012, CDG Développement a augmenté son endettement de près de quatre milliards de dirhams. Mais pour la bonne cause diront ses responsables. « Il s’agit d’accompagner la politique d’investissement au niveau des pôles aménagement et développement urbain intégré », peut-on lire dans le rapport d’activité du groupe qui vient d’être diffusé. En termes de performances financières, cela s’en ressent. Si le chiffre d’affaires consolidé est de 5 milliards de dirhams, le résultat net part du groupe s’établit à -134 millions de dirhams. Les activités qui tirent leur épingle du jeu sont la promotion immobilière et les services. D’ailleurs, le chiffre d’affaires dégagé par la première représente près de 60% de l’ensemble de la performance du groupe. C’est dire que cette activité a tout son poids. Si en 2012, les résultats ont été améliorés, c’est particulièrement en raison des livraisons du projet de Casa Green Town à Casablanca  mais aussi à une opération de déstockage de produits finis à Rabat, Fès et Marrakech. Quant aux services, dont le chiffre d’affaires a progressé de 22%, c’est l’activité ingénierie, et notamment les performances de filiale Novec, qui ont permis d’attendre ce niveau. Par contre, là où les résultats sont nettement moins probants au sein du holding, c’est dans les pôles «infrastructures» et «bois». Dans le premier, les responsables imputent la baisse de 19% du chiffre d’affaires à l’absence de cession de terrains aménagés, notamment à Technopolis de Rabat. Quant à la filière bois, ils expliquent que la diminution des ventes et la baisse des cours de la pâte à papier en sont les raisons. Mais l’on sait que depuis près de trois ans, les filiales de CDG Développement dans cette activité souffrent. Quoi qu’il en soit, les performances des 67 filiales et participations du holding ne pourraient que permettre au groupe d’opérer des compensations dans les résultats globaux. 

 
Article précédent

Jeep Academy : Une école pour partir à l'aventure

Article suivant

Immobilier : Khayatey et Ayoubi s'associent