Financement

CDG injecte 700 MDH dans sa filiale CDG Développement

A mi-chemin de son plan stratégique 2017-22, CDG Développement renforce ses fonds propres par une nouvelle recapitalisation. En effet, ce groupe diversifié, bras armé de la CDG (Caisse de Dépôt et de Gestion) dans les métiers de l’immobilier et de l’aménagement/développement territorial vient de hisser son capital à 23,1 milliards de dirhams suite à une injection importante de quelques 700 millions de dirhams de la part de son actionnaire à 100%. Un apport qui vise à renforcer l’assise des fonds propres de la filiale dans le sillage d’une restructuration profonde et d’une révision de son mode d’intervention. Des actions qui ont été accompagnées par un travail de recentrage du portefeuille d’activités et l’arrêt de certains métiers structurellement déficitaires (tel celui technologique porté par Nemotek Technologies), ce qui s’est traduit en 2017 par une perte de plus d’un milliard de dirhams. Depuis, CDG Développement, qui n’avait plus versé de dividendes à sa maison mère depuis 2012, a repris le chemin de la rentabilité avec un bénéfice de 16 millions de dirhams en 2018, et de plus de 300 millions de dirhams un an plus tard. Quant au chiffre d’affaires consolidé, il est resté plus ou moins stable aux alentours de 5 milliards de dirhams.


Lire aussi |Maroc : zone mouvante

Rappelons que le plan stratégique précité préconise les modes d’intervention “Expert”, “Co-financeur” et “Investisseur” à privilégier par rapport à celui d’“Opérateur” adopté pendant longtemps par la CDG, notamment à travers CDG Développement, ce qui permet de mieux gérer les risques inhérents aux investissements. Parmi les derniers plus gros investissements achevés par CDG Développement au cours des derniers mois figure le complexe commercial et de loisirs Arribat Center à Rabat qui a été inauguré en novembre 2019 après plus de quatre ans de travaux. Ce projet qui a été développé par Foncière Chellah, filiale à 100% de CDG développement, a nécessité, à lui seul, une enveloppe de 2,4 milliards de dirhams. Les autres dernières grandes réalisations de CDG Développement portent principalement sur la mise à disposition de clients de plus de 80.000 m2 de bureaux pour l’offshoring entre Casanearshore, Technopolis Rabat et Fès Shore, ainsi que sur le lancement de la zone franche de Souss-Massa.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La recherche scientifique au Maroc face à l’impôt

Article suivant

Projet de loi de Finances rectificative : de bonnes surprises en perspective