Startup

CDG Invest finance sept startups

C’est certainement une bouffée d’oxygène. Dans cette période de crise sanitaire où les startups ont du mal à survivre, CDG Invest, la branche investissement du Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), a décidé d’accorder à date sept accords de financement au profit des startups de la première promotion du programme 212 Founders.


 Il s’agit d’un montant de financement moyen de 2,8 millions de DH par startup. Rappelons que CDG Invest a lancé en septembre 2019 la première édition de 212 Founders, qui est un programme d’accompagnement et de financement ayant pour but de développer des startups de niveau mondial à partir du Maroc. Ainsi, à l’issue d’un processus de candidature sélectif et exigeant, une vingtaine de startups sur près d’un millier de candidats avait été sélectionnée pour participer à ce programme.

« Aujourd’hui, après six mois d’accompagnement en incubation, délivré par des entrepreneurs et des mentors de niveau international, CDG Invest a accordé un financement d’un montant individuel variant entre 2 et 3 millions de dirhams à sept startups », explique le top management de CDG Invest. Dans le détail, les activités de ces startups couvrent des domaines très variés, allant de la mobilité, à la logistique, aux marketplaces, en passant par l’hôtellerie, ou encore le SaaS (software as a service).

Lire aussi: Contrat d’assurance : la période de prorogation automatique arrive à son terme

Notons aussi que sur les sept accords d’investissement, quatre ont été débloqués (il s’agit de Kifal Auto, Invyad, Weego et Freterium), tandis que les trois autres le seront dans les prochains jours, précise CDG Invest. On apprend également que d’autres startups de cette promotion pourront également bénéficier de financements à l’issue de leur passage en comité d’investissement. Il est important aussi de savoir que l’ensemble des startups financées intègrent la phase d’accélération de 212 Founders dont objectif de les préparer au mieux dans leur développement commercial et technique lors des douze à dix-huit prochains mois.

« Une fois le niveau de maturité pour une levée de fonds en Série A atteint par les startups, CDG Invest interviendra pour réaliser une deuxième levée de fonds incluant des investisseurs nationaux et internationaux à laquelle elle pourra participer pour un montant allant jusqu’à dix millions de dirhams », indique le top management, qui ajoute que dans le but de préparer les prochaines étapes de financement de ces startups, CDG Invest entreprend plusieurs rencontres avec des fonds de Venture Capital internationaux. L’objectif final étant de soutenir la dynamique d’innovation et d’entrepreneuriat et de faire émerger des startups d’envergure mondiale à partir du Maroc.

 
Article précédent

Coronavirus : un vaccin prêt pour octobre

Article suivant

Coronavirus : une perte de 29,7 milliards de DH pour l’économie marocaine