Tourisme

Ce que le Maroc prévoit pour attirer les touristes chinois

Le département de Lahcen Haddad a co-organisé ce lundi avec l’ONMT, la CNT et l’Observatoire du Tourisme un séminaire consacré au marché touristique chinois. La rencontre avec les différents intervenants public et privé du secteur était l’occasion d’étudier les spécificités et caractéristiques de ce marché à fort potentiel touristiques, avec son classement en 1ere place en tant que pays émetteur de touristes et 1er générateur de dépenses touristiques dans le monde. Face à cette manne touristique, le Maroc aiguise son offre et prépare de nouveaux instruments susceptibles d’attirer le plus grand nombre de touristes de l’Empire du milieu. D’ailleurs, avec un peu plus de 10.000 touristes chinois qui se sont rendus au Maroc en 2015, l’objectif est d’en attirer 100.000 à l’horizon 2020.


Comment faire alors pour atteindre cet objectif ? Les professionnels du secteur misent sur la diversification du produit touristique national et son aptitude à drainer plusieurs segments de touristes chinois. Les segments de la classe moyenne chinoise avec une élite orientée vers les expériences authentiques et la découverte du patrimoine historique et culturel, de luxe dont la clientèle est fortement motivée par le shopping ainsi que d’autres segments à haute valeur ajoutée tel que le Golf ou le tourisme de MICE (Meetings, Incentive, Convention & Events). Lahcen Haddad a, dans ce sens, appelé à mettre en place un plan d’action à court et moyen termes, notamment par l’ouverture de lignes aériennes passant par le Moyen Orient et l’Europe, le lancement de campagnes publicitaires dans les médias chinois et l’adaptation de l’offre touristique, hôtelière et gastronomique au besoin de ce marché et la formation des guides.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Le chef du Polisario Mohamed Abdelaziz n'est plus

Article suivant

Assemblée générale ordinaire élective du CDS