Santé

Ce que vous devez savoir sur le coronavirus

Apparu en décembre dernier dans la ville de Wuhan (province de Hubei en Chine), le coronavirus a fait jusqu’à présent 16.578 morts dans 198 pays. Le Maroc comptabilise à l’heure actuelle 10 décès et 275 cas contaminés.


Que sait-on de ce nouveau coronavirus? L’OMS définit le Covid-19 en 7 points.

1 – C’est quoi un coronavirus ?

La famille des coronavirus compte un grand nombre de virus, certains n’affectent que les animaux. On ne connaissait jusqu’alors que six coronavirus susceptibles d’infecter l’homme.

Le nouveau virus, SARS-CoV-2, apparu en Chine dans la ville de Wuhan (province du Hubei) fin décembre 2019, appartient à la famille des coronavirus, mais il est différent des virus SARS-CoV responsables de l’épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) en 2003 et du syndrome respiratoire au Moyen-Orient (MERS) qui est derrière une épidémie évoluant depuis 2012 au Moyen-Orient. La maladie respiratoire engendrée par ce virus est désignée par le terme Covid-19, pour Coronavirus Disease 2019. Le SARS-CoV-2 désigne l’agent pathogène qui se transmet entre les hommes.

Les coronavirus doivent leur nom à leur forme en couronne. Des petites protubérances, les spicules, se fixent et pénètrent dans les cellules humaines.

2 – Origine du virus

L’animal à l’origine de la transmission à l’homme n’a pas encore été identifié avec certitude. Les coronavirus sont zoonotiques, ce qui signifie qu’ils sont transmis entre les animaux et les humains. On sait qu’il est de la même famille que le coronavirus du SRAS responsable d’une épidémie en 2003. Les deux partagent en effet un ancêtre commun présent chez la chauve-souris, l’animal réservoir (qui héberge un virus sans être malade et peut le transmettre à d’autres espèces). Mais le virus de chauve-souris ne peut pas se fixer sur les récepteurs humains, il doit passer par une autre espèce, appelée « hôte intermédiaire ».

L’hôte intermédiaire du SARS-CoV-2 pourrait être le pangolin, petit mammifère à écailles menacé d’extinction, selon des scientifiques chinois. Le virus serait apparu en décembre sur un marché de Wuhan où étaient vendus des animaux sauvages destinés à la consommation.

La transmission interhumaine intervient par voie respiratoire à cause d’un contact étroit avec un malade à moins d’un mètre (postillons, toux, éternuements). Le virus pourrait aussi se trouver dans les selles des malades infectés. On ignore si le virus peut survivre dans la nature.

3 – Les symptômes

Chez l’homme, les coronavirus causent des infections allant du banal rhume à de graves infections respiratoires de type pneumonie à l’origine d’épidémies mortelles comme ce fut le cas avec le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

La durée d’incubation serait de 24 jours. Elle avait été estimée dans un premier temps par les experts à 14 jours. Si cette information devait se confirmer, la période de quarantaine imposée aux patients serait prolongée.

Source: Le Parisien

4 – Comment faire le diagnostic ?

Toute personne présentant une infection respiratoire (fièvre, toux, essoufflement) doit s’isoler à domicile et appeler le service d’urgence « Allô veille épidémiologique » au 0801004747 sans se rendre aux urgences de l’hôpital ni chez son médecin.

Un test diagnostic spécifique a été développé par l’Institut Pasteur. Les Chinois ont séquencé le génome du SARS-CoV-2 et l’ont mis à disposition de tous les laboratoires du monde. Les principaux pays impliqués dans la recherche sont la Chine, les États-Unis, l’Allemagne, Singapour et l’Australie, ainsi que le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies infectieuses. L’Institut Pasteur de Dakar (IPD) a été désigné centre de référence sur le coronavirus par l’Union africaine. Il formera les représentants de laboratoires de quinze pays du continent.

5 – Où en est l’épidémie ?

L’épidémie est plus meurtrière que celle du Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), qui avait causé la mort de 774 personnes dans le monde en 2002-2003. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas de contamination relevés quotidiennement en Chine se stabilise mais il est encore trop tôt pour conclure que l’épidémie a atteint son pic.

6 – Comment éviter la contamination ?

Il n’y a aucun traitement curatif. Seuls les symptômes (toux, fièvre) sont traités. Les chercheurs travaillent pour élaborer un vaccin et un traitement.

7- Comment se protéger du coronavirus ?

Face au Covid-19, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

– Se laver les mains très régulièrement,

– Tousser ou éternuer dans son coude,

– Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades,

– Utiliser des mouchoirs à usage unique,

– Porter un masque quand on est malade.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Coronavirus : Les systèmes politiques à l’épreuve

Article suivant

Coronavirus : l’indemnité des salariés débloquée