Dossier

Ce qui vous attend en 2020

En 2020, les attentes sont multiples, les opportunités d’amélioration ne sont pas nulles. Sur le plan politique, le nouveau gouvernement, dit de compétences, peut emporter l’adhésion s’il porte le costume réformateur. Il ne faut surtout pas qu’il soit prisonnier des luttes partisanes, qui ont débuté deux ans avant les élections. Les nouveaux profils doivent réussir, au-delà des contingences, à réviser les politiques publiques, dans le sens de l’efficacité.


La Loi de finances est décevante. Elle n’a repris que très peu de recommandations des Assises de la fiscalité. C’est un chantier qui est toujours ouvert. L’Exécutif doit continuer à œuvrer pour l’acceptabilité de l’impôt, la justice fiscale et surtout la redistribution équitable, au travers des services publics. Une nouvelle approche, citoyenne, rationnelle, est possible.

La commission pour le nouveau modèle de développement se saisira nécessairement de ce dossier fiscal. Son rapport, prévu dans les six mois sera un moment fort de l’année. Il y a un bémol à porter. Pour que ce rapport passe dans les politiques publiques, il faut mettre en place des mécanismes. L’objectif premier c’est de convaincre tous les acteurs sociaux de la conception générale. C’est une rude tâche qui nécessite énormément de pédagogie.

Lire la suite du dossier dans votre magazine Challenge en vente dans tous les points presse.

 
Article précédent

La CMR frôle la ligne rouge

Article suivant

GAB : la mise en garde de Bank Al-Maghrib