Dossier

Ce qui vous attend en 2020

Entrepreneuriat : Un Fonds pour bien démarrer l’année


Le Fonds de soutien à l’entrepreneuriat devra être opérationnel à partir du 1er janvier 2020. L’initiative de la création de ce fonds vient en réponse à l’appel Royal lors du discours d’ouverture du Parlement le 11 octobre dernier. Le Souverain avait exhorté les banques à s’impliquer dans la dynamique de développement, à travers le financement des projets des jeunes diplômés. Doté de 6 milliards de DH sur trois ans, le fonds servira de garantie étatique aux prêts des banques, pour qui les jeunes porteurs de projets représentent une clientèle à risque. “Afin de contrôler la comptabilisation des opérations de soutien au financement de l’entrepreneuriat à travers les mécanismes de garantie, de financement, de capital investissement et d’assistance technique mis en place par l’Etat au profit des TPE, des PME, des jeunes porteurs de projets, des startups innovantes et des auto-entrepreneurs, il est créé, à compter du 1er janvier 2020, un compte spécial nommé “Fonds de soutien à l’entrepreneuriat”, indique l’article 15 du PLF 2020.

Des dépenses d’investissement du budget général en hausse

Le gouvernement a prévu d’augmenter en 2020 les dépenses d’investissement du budget général. Ainsi, le montant des crédits de paiement prévus au titre des dépenses d’investissement s’élève à 78,2 milliards de DH contre 73,3 milliards de DH en 2019, soit une augmentation de 6,59 %. Dans cette enveloppe, le gouvernement a consacré 2 milliards de DH pour le financement de nouveaux projets dont notamment le CHU de Laâyoune et le port de Dakhla. Un autre milliard de DH servira aux transferts financiers en faveur des régions. Le budget général comporte également 450 millions de DH, destinés au financement des programmes de la 3e tranche de l’INDH. A cela s’ajoute 1milliard de DH pour le Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat. 

 
Article précédent

Nouvelle identité visuelle et nouveau site pour la Banque Populaire

Article suivant

Change : nouvelles mesures pour les particuliers et les entreprises