AgricultureBlé tendreCéréales

Céréales: la facture est déjà salée !

Sans surprise, les importations de céréales ont atteint 11,1 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2016, contre 9,1 MMDH durant la même période un an auparavant, soit une hausse de 21,3%, selon l’Office des changes.


Il faut dire que la campagne agricole 2015-2016 a été caractérisée par un sérieux déficit pluviométrique,  une mauvaise répartition spatiale et temporelle et une augmentation des températures durant l’automne.

L’Office des changes attribue cette hausse à l’augmentation des importations de blé et d’orge. Les achats de maïs ont quant à eux connu une diminution de 0,2 MMDH.

Le prix d’importation de blé a reculé de 22%, s’établissant à 2.034 Dirhams/T au lieu de 2.607 Dirhams/T un an auparavant.

Sur le marché international, le prix du blé se situe en moyenne à 157 dollars/tonne contre 200,4 dollars/tonne à fin juillet 2015.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Renault Tichka: Le Kadjar version marocaine

Article suivant

Le banquier : comment peut-il accompagner mon ambitieux plan de prospection export ?