Startup

Ces startups prometteuses en cours d’incubation

Les 16 incubateurs labellisés par la CCG ont la possibilité d’accompagner jusqu’à 300 startups d’ici 2022. Aujourd’hui, les porteurs de projet peuvent grâce à ces incubateurs bénéficier de ce financement au bout de moins d’un mois si leur dossier est bien ficelé. Du pain béni pour les startups. Focus sur quelques startups prometteuses qui bénéficient du réseau des incubateurs labellisés par la CCG.


Ayant observé et vécu les difficultés rencontrées par un grand nombre de petits agriculteurs peinant à rationaliser leur coût de production et dont les produits n’étaient pas compétitifs au niveau du rapport quantité/prix, Ismail Bouhamidi a constaté que ces petits agriculteurs étaient pénalisés par les fausses dépenses relatives à l’énergie fossile nécessaire à l’alimentation des pompes d’irrigation et à la mécanisation des exploitations. Il s’est également rendu compte de leur besoin de conseil et d’encadrement agricole. Et c’est ainsi que le jeune promoteur originaire de Errachidia et spécialisé en machinisme agricole a décidé de fonder Fellah Pro, startup dédiée à aider les agriculteurs de la province de Errachidia à surmonter ces problèmes de production et de gestion qui diminuent la marge bénéficiaire et entravent le développement durable.

La startup créée en 2016 aide les exploitations agricoles à améliorer leurs cultures et à maintenir une position solide en matière de conformité environnementale. Cela se fait par le biais de consultations agronomiques professionnelles indépendantes, de décisions scientifiques, d’innovations technologiques et d’un personnel dédié au succès de ses clients. La même année de sa création, Fellah Pro a été incubée par Bidaya grâce à qui elle a reçu 500.000 DH via le fonds Innov Start (prêt d’honneur) de la CCG. Elle a obtenu en 2017 l’agrément étatique de conseil agricole privé avant d’être incubée par SwitchMed (initiative onusienne qui vise à renforcer les innovations sociales et écologiques en Méditerranée) et recevoir un financement de 25.000 DH en 2018. La startup a lancé cette année sa plateforme mobile de conseil agricole.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L'école belge de Casablanca célèbre ses premiers lauréats

Article suivant

Un consortium maroco-germano-émirati rafle le marché des nouveaux radars