Actualités

Cession de Maroc Télécom : l’Etat empoche 1,7 Mrd de DH

La vente des 53% précédemment détenus par Vivendi est réalisée au prix de 4,2 milliards d’euros, soit quelque 47 Mrds de DH. Par cette transaction Vivendi réalise une belle plus-value de l’ordre de 11 Mrds de DH. Par conséquent, l’Etat devrait empocher quelque 1,7 Mrd de DH. En effet, il faut rappeler que les 35% qui avaient permis à Vivendi d’entrer dans le capital avaient été acquis au prix de 2,3 milliards d’euros, soit 23 milliards en 2001. Ensuite, par une deuxième transaction, Vivendi achetait 16% au prix de 1,1 milliard. Pour la petite histoire, Vivendi ne voulait payer que 100 millions d’euros, parce que disait-il, il s’était fait gruger. Son management n’avait pas hésité à brandir la menace d’un procès après avoir découvert que les administrations publiques ne payaient pas leurs factures de téléphone. C’est le Souverain qui aurait permis de calmer le jeu.


Enfin, à ces deux précédentes transactions s’ajoute une dernière qui porte sur 2% du capital valorisés autour de 2 Mrds de DH. Au total, ce sont quelque 36 Mrds de DH que Vivendi a déboursés. Avec une telle rentrée d’argent, et par les temps qui courent, le Trésor public prierait pour qu’il y ait souvent pareille transaction.

 
Article précédent

Sommaire Challenge #442

Article suivant

Gestion déléguée : le réveil des élus