Immobilier

Vente de la résidence principale: 6 mois pour trouver un nouveau logement

L’Economiste s’intéresse dans son édition du jeudi 19 décembre 2019 à la taxe sur le profit foncier relative à la cession de résidence.


C’était trop beau pour être vrai, annonce d’emblée le journal. Les conditions de vente de la résidence principale prévues dans l’article 63 du Code général des impôts n’ont finalement pas été modifiées au terme du vote en plénière de la Chambre des conseillers.

Plusieurs groupes parlementaires avaient proposé des ajustements pour améliorer le dispositif, mais ils ont été rejetés par le ministre des Finances. Le quotidien précise que les propriétaires qui vendent leur logement utilisé comme habitat principal disposeront d’un délai maximum de six mois pour acheter une nouvelle résidence, comme prévu dans la première mouture. L’allongement de ce délai à un an pour permettre aux acheteurs de chercher un nouveau logement dans de meilleures conditions n’a pas été accepté.

Lire aussi : Comment le foncier public est mobilisé

Le seul amendement accepté aura été la possibilité soit de consigner la taxe sur le profit foncier chez le notaire, soit de la verser à la Direction générale des impôts, note le journal. A charge pour le propriétaire d’en demander la restitution une fois qu’il aura acheté un nouveau logement.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Intempéries : 600 écoles fermées à Marrakech

Article suivant

La CNSS et le Ministère public ensemble au service de la protection sociale