Immobilier

CFG Bank double sa mise dans REIM Partners

CFG Bank multiplie par deux sa participation dans le capital de REIM Partners. Après avoir pris, en septembre dernier, une première participation de 30% dans cette société de gestion spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers locatifs, filiale de la foncière Aradei Capital, la banque multi-métiers vient d’acquérir 30 % supplémentaires du capital de REIM Partners. La finalisation de cette opération est soumise à l’obtention de l’autorisation réglementaire requise du Conseil de la concurrence.


CFG Bank continue de parier sur la croissance de l’immobilier locatif. Après s’être offert, en septembre dernier, une première participation de 30% dans REIM Partners, spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers locatifs, la banque commerciale récidive en doublant sa part dans le tour de table de la filiale de la foncière Aradei Capital, s’adjudant du coup 60 % du capital. La finalisation de cette opération est soumise à l’obtention de l’autorisation réglementaire requise du Conseil de la concurrence qui vient d’être saisi dans ce sens par CFG Bank.

Il faut dire que CFG Bank et REIM Partners , qui avait été agréée, le 31 août dernier par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), pour l’exercice de l’activité de société de gestion d’Organisme de placement collectif immobilier (OPCI), ambitionnent de développer une structure de gestion de référence d’immobilier locatif au travers d’OPCI, avec des stratégies adaptées aux besoins de leurs investisseurs, partenaires institutionnels, industriels ou particuliers disposant d’un patrimoine immobilier à gérer et à développer.

Lire aussi | Covid-19 : le Maroc met en place un pass vaccinal permettant de se déplacer sans restriction et de voyager à l’étranger

En effet, l’immobilier à usage locatif, qui cible les foncières et OPCI, concerne presque tous les secteurs de l’économie : l’industrie, la logistique, les bureaux, le commerce, l’éducation, la santé…. Tous ces secteurs ont besoin d’un actif immobilier pour opérer. C’est ainsi que les foncières se proposent d’alléger les acteurs de ces industries en leur offrant une solution de location qui leur permet de ne pas avoir à porter l’investissement dans les murs de leur activité.  Sur le terrain, les acteurs marocains sont de plus en plus conscients de l’intérêt de l’externalisation des murs et dissocient leur activité opérationnelle de l’immobilier, ce qui favorise le dynamisme des foncières.

Aujourd’hui, REIM Partners, fondée en 2013, gère actuellement un portefeuille de plus de 5 milliards de DH composé d’une trentaine d’actifs répartis à travers 15 villes du Royaume.  Quant à CFG Bank, elle a construit depuis 2011 une équipe experte en gestion d’actifs immobiliers professionnels locatifs. Elle gère aujourd’hui un portefeuille d’actifs de plus de 1 milliard de DH coté à la Bourse de Casablanca via la foncière Immorente Invest, première foncière cotée depuis mai 2018.

Lire aussi| Tourisme : la France autorise les voyages à destination du Maroc

 
Article précédent

Covid-19 : le Maroc met en place un pass vaccinal permettant de se déplacer sans restriction et de voyager à l'étranger

Article suivant

Le recrutement des médecins de la fonction publique confié aux régions