BanquesCOP22Événement

Changement climatique : BMCE Bank of Africa, l’AFD et la BEI s’associent

Afin d’accompagner la stratégie du Maroc en matière d’adaptation au changement climatique, l’Agence Française de Développement (AFD) et la Banque européenne d’investissement (BEI) étudient la mise en place d’une ligne de crédit en faveur de BMCE Bank of Africa qui rétrocédera les fonds aux industriels et aux opérateurs d’eau potable et assainissement pour financer des projets de protection de la ressource en eau et d’adaptation au changement climatique  : dépollution hydrique, réutilisation des eaux usées traitées, réduction des fuites, etc. BMCE Bank of Africa a également l’intention de mieux sensibiliser ses clients aux technologies contribuant à la protection de la ressource en eau. Pour rappel, l’AFD et la BEI sont déjà partenaires de BMCE Bank of Africa au travers de l’expérience réussie du programme « Morseff » (Morocco Sustainable Energy Financing Facility) destiné à encourager les investissements dans l’énergie durable par l’intermédiaire d’institutions financières. « BMCE Bank of Africa, est honorée, souligne M. Brahim Benjelloun-Touimi, Administrateur Directeur général exécutif Groupe, de réitérer, à travers ce nouveau partenariat, son engagement en faveur de l’Adaptation au Changement Climatique. Dans le contexte du stress hydrique que connaît le continent africain, et suite aux échanges entre les différents pays autour de la thématique de l’Eau, lors de la COP22, le soutien financier s’impose. BMCE Bank of Africa, s’est d’ores et déjà assuré un positionnement fort sur le secteur de l’énergie à travers son produit Cap-Energie-programme MorSEFF ; le moment était opportun d’accompagner les entreprises marocaines dans leur mise en conformité avec la réglementation en termes de prétraitement des eaux tout en améliorant leur rentabilité à travers la réutilisation des eaux usées. Nous sommes également fiers d’accompagner le Royaume dans le renforcement des réseaux d’eau et d’assainissement. L’intégration des préoccupations sociales dans nos financements contribuera ainsi à faire de la finance durable une finance à impact positif. »

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

GCAM : Les faveurs de la banque verte

Article suivant

Siemens produit de l’électricité à partir de déchets au Maroc