Startup

Chari.ma accueille Orange Ventures dans son tour de table

La start-up marocaine Chari.ma, remporte la compétition Middle East Africa Seed Challenge organisée par Orange Ventures. Un succès qui lui permet d’accueillir Orange Ventures dans son tour de table pour booster son développement.


Une nouvelle consécration pour la startup marocaine Chari.ma. Elle a récemment remporté le Middle East Africa Seed Challenge, une compétition organisée par Orange Ventures et à laquelle ont pris part plus de 500 startups technologiques issues de nombreux pays dont le Cameroun, la Tunisie, le Sénégal, la Côte d’Ivoire ou encore la Jordanie. « Les équipes d’investissement d’Orange Ventures Afrique et Moyen-Orient ont analysé avec beaucoup d’attention l’ensemble des candidatures et ont décidé de rejoindre l’aventure de Chari.ma. La jeune pousse nationale devient ainsi la première startup technologique marocaine à accueillir dans son tour de table le bras armé VC (Venture Capital) de l’opérateur téléphonique français », indique Chari.ma.

Lire aussi| Casablanca-Settat : le CRI lance un programme d’accompagnement au profit des TPME

« Nous pensons qu’Orange Ventures peut apporter beaucoup de synergies au développement de chari.ma au Maroc mais aussi en Afrique Francophone. Que ce soit à travers les services financiers proposés par Orange Money ou grâce à la distribution de recharges téléphoniques dans les épiceries de proximité », renchérit Ismael Belkhayat, Cofondateur et CEO de chari.ma.

Pour rappel, chari.ma a été lancé en Janvier 2020 par le duo Ismael Belkhayat et Sophia Alj, et a été accéléré au sein du holding familial HnS Invest Holding qui accompagne les startups de la distribution et la logistique. La jeune start-up ambitionne de révolutionner la manière dont s’approvisionnent les commerces de proximité. Elle leur met à disposition une application mobile leur permettant de commander en quelques clics, l’ensemble des produits dont ils ont besoin pour leur point de vente avec un engagement de livraison gratuite en moins de 24 heures. L’application a déjà séduit plus de dix milles épiceries sur les principales villes du Royaume.

Lire aussi| Agriculture : la Banque mondiale appuie la stratégie Génération Green

Pour sa part, Jérôme Berger, CEO d’Orange Ventures fait remarquer que la difficulté d’accès à l’investissement constitue pour les entrepreneurs un frein au développement en Afrique davantage qu’ailleurs. « Les investissements sont plus rares sur le continent et se concentrent sur quelques géographies, alors que l’Afrique regorge partout d’opportunités et de talents. Notre initiative peut contribuer à apporter une solution à ces talents et confirme notre confiance dans le potentiel d’innovation des écosystèmes locaux des pays où Orange est présent », précise-t-il.

Rappelons aussi, que l’initiative Orange Ventures MEA Seed est ouverte aux startups dans le secteur des nouvelles technologies au profil de croissance rapide, au stade de l’amorçage et opérant principalement dans l’un des 18 pays dont Orange est opérateur en Afrique et Moyen Orient. Selon le groupe télécom français, la proximité géographique doit maximiser l’impact de l’accompagnement proposé, ainsi que les chances de collaboration avec les entités du groupe Orange. « C’est essentiel pour les écosystèmes de pouvoir s’appuyer sur des grands groupes capables à la fois d’investir et s’investir auprès des entrepreneurs locaux et ce, surtout dans le contexte actuel. », conclut Alioune Ndiaye, Directeur Général Orange Middle East and Africa.

 
Article précédent

Agriculture : la Banque mondiale appuie la stratégie Génération Green

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio