Startup

Chari.ma développe son activité grâce à Karny.ma

Suite à l’annonce de son financement par Plug and Play, Venture Capitalist le plus actif de la Silicone Valley, par Orange Digital Ventures, le bras de capital risque de l’opérateur télécom français, et par le Y Combinator, accélérateur de startups basé à San Francisco, Chari Maroc annonce l’acquisition de l’application de carnet de crédit sur mobile : Karny.ma.


Ce dernier est un carnet de crédit sur téléphone permettant aux commerces traditionnels de proximité de gérer leurs encours client. Disponible sur Google Play, l’application leur permet d’enregistrer simplement leurs transactions sur leur téléphone, les partager avec leurs débiteurs et collecter ainsi plus facilement leurs prêts.

Karny.ma, fondée par des consultants du Boston Consulting Group, compte déjà 15.000 épiceries clientes sur l’ensemble du territoire marocain. « Les utilisateurs de Karny.ma sont en plein dans la cible de ceux de Chari. Nous pensons qu’il peut y avoir beaucoup de synergies entre les deux applications et nous souhaitons faire grandir les deux en parallèle avec comme objectif final de commencer à offrir des services financiers à l’ensemble de notre clientèle. Nous espérons pour cela obtenir rapidement un agrément d’établissement de paiement », explique Ismael Belkhayat, cofondateur et PDG de Chari.

Lire aussi | Said Guemra : « 52% de notre consommation électrique ne sera pas renouvelable en 2030 ! »

Chari.ma espère ainsi utiliser Karny.ma pour acquérir de nouveaux utilisateurs à moindre prix. En effet, le coût d’acquisition client est plus faible sur Karny que sur Chari. Il suffit donc pour le groupe d’attirer de nouveaux utilisateurs sur Karny.ma et ensuite de les convertir en utilisateurs de Chari.ma

Pour rappel, Chari est une application de e-commerce B2B permettant aux commerces traditionnels de proximité de s’approvisionner de l’ensemble des produits revendus dans leur magasin avec la promesse de se les faire livrer en moins de 24h. Chari a été incubée au sein du holding familial HnS Invest Holding avant de rejoindre les rangs de STATION F Paris et de séduire plus de dix milles épiceries au Maroc.

Lire aussi | Lamia Housni : «Nous avons mobilisé la plateforme d’Innovation et de l’Entrepreneuriat, afin de créer un véritable parcours d’expérimentation»

Lancée en janvier 2020 par le duo Ismael Belkhayat et Sophia Alj, Chari connait une
croissance mensuelle de plus de 10% et prévoit de clôturer l’année 2021 à un chiffre d’affaires de plus de 200 millions de DH. Fin 2020, Chari a reçu le prix de la startup Africaine de l’année décerné par l’opérateur télécom Français Orange, dans un concours où ont participé plus de 500 startups.

 
Article précédent

Conseil de gouvernement : 11 décrets et 9 nominations

Article suivant

Gazoduc Maghreb-Europe. Pourquoi l’Algérie se mettrait dans une mauvaise position en cas de non renouvellement du contrat avec le Maroc