Il fait l'actu

Cheikh Mohammed Hussein Al Amoudi, Président de Corral et actionnaire majoritaire de la raffinerie Samir


Al Amoudi, président de Corral Morocco Gas and Oil AB, actionnaire majoritaire de la raffinerie Samir, aura brillé par son absence très remarquée lors de l’assemblée générale tenue le vendredi 16 octobre. Lui et son groupe vont devoir injecter la bagatelle de 6,5 milliards DH au titre de leur quote-part de l’augmentation de capital de 10 milliards DH, approuvée finalement lors de cette assemblée. Cette réunion était pourtant décisive, ou du moins capitale, pour le devenir du groupe raffineur au vu des attentes nourries par l’ensemble des acteurs économiques et institutionnels, concernés de près ou de loin par la débâcle financière de la Samir. D’aucuns se demandent d’ailleurs si cette opération suffira à remettre sur les rails l’entreprise, qui a accumulé des dettes faramineuses ces dernières années, estimées à ce jour à plus de 40 milliards DH.

 
Article précédent

Six conventions pour soutenir l'économie sociale et solidaire

Article suivant

Les IDE au Maroc en hausse de 16,4%