Blog de Jamal Berraoui

Chez les footeux, il y a du sport ( Par Jamal Berraoui )

L’Assemblée Générale élective de la Fédération du foot-ball a été reportée. Il y a deux listes en présence, l’une menée par le Président du WAC, l’autre par Lakjaâ Président de la Renaissance de Berkane. Nous sommes en démocratie et c’est aux clubs et aux ligues de choisir. Mais cela ne se passe pas du tout aussi facilement.


Par on ne sait quel impératif, certains cherchent le consensus, c’est-à-dire que l’une des deux listes jette l’éponge avant l’Assemblée Générale. La compétition électorale, même au sein d’une fédération, n’a rien d’indigne si les règles démocratiques sont respectées. Cette recherche du consensus à tout prix est très éloignée de la vision démocratique développée par la lettre royale sur le sport.

En attendant, Taoussi lui, a jeté l’éponge. A la fin de son contrat, il a multiplié les appels du pied pour renouveler en promettant une grande équipe pour 2015. De guerre lasse, il a repris l’équipe des FAR. Ses résultats sont très mauvais, sa communication est désastreuse, il ne méritait pas les 60 briques par mois qu’il touchait. Cependant, les locaux doivent jouer la CHAN, cette Coupe d’Afrique dévaluée en décembre. Il faut attendre le nouveau président et lui laisser le temps de chercher un entraineur qui aura le droit de justifier d’éventuels mauvais résultats par le manque de préparation.

L’un des deux candidats promet un budget de 60 Milliards de centimes. La question n’est pas comment, mais pourquoi faire ? Les stades sont vides, le spectacle est ennuyeux, l’image du foot-ball national est peu porteuse. L’argent ne fait pas les grands joueurs. Bourazzouk émarge à 20 millions par mois, il s’est fait attraper pour du cannabis. Aucun des juniors de 2005 n’est en équipe nationale, alors que le Nigéria ou la Hollande puisent dans cette génération. Le Raja, le WAC et les FAR bradent leurs jeunes et achètent au prix fort des fins de carrière difficiles. Fakhir a acheté huit joueurs, qu’il n’utilise pratiquement jamais. La programmation se fait sur cinq jours pour permettre à la chaine sportive d’avoir du direct. Alors sincèrement 60 Milliards par an, c’est trop cher quand tous les mordus peuvent regarder chez eux, les Championnats Européens. Quand on aime le foot, on ne délaisse pas Milan – Juve, ou Réal – Barça, pour assister à un FUS – RSB. Cessons de vendre des illusions, nous ne sommes pas une grande nation du foot et l’argent ne peut rien y faire.

 
Article précédent

Akwa Group se lance dans la cimenterie ?

Article suivant

Newsletter du 24 Octobre 2013 : Industrie – Akwa Group se lance dans la cimenterie ?