International

Chine : objectif neutralité carbone en 2060

La Chine planifie l’envoi dans l’espace d’un vaisseau spatial d’une longueur de 1,6 km, couvert de panneaux solaires, en 2035, avec un système de transfert de l’énergie solaire collectée, stockée et transformée en énergie électrique, vers la Terre, en vue d’atteindre la neutralité carbone dès 2060.


C’est une idée que l’on retrouve déjà dans des récits de sciences fictions, en 1941, chez l’écrivain Isaac Azimov. Cela rappelle aussi les écrits fabuleux de Jules Verne où les inventions imaginaires sont devenues réalité. Dans l’espace, à un certain niveau, bien au-dessus de la terre, dans la stratosphère, il n’y a ni nuit ni jour, ni nuages, et donc pas d’interruption de la propagation des rayons solaires. Le gouvernement chinois a donc mis en place, dans le cadre de la recherche scientifique, une station solaire dénommée « Bishan space solar energy station », prévoyant les débuts d’expérimentation dès la fin de cette année, avec un début d’exploitation en 2035. En fait, les recherches scientifiques ont déjà été entamées depuis trois ans avec la création d’un laboratoire dans le village de Heiping et l’investissement de 15,4 millions de dollars.

Lire aussi | Covid-19. La suspension des tests salivaires Gigalab estomaque les pharmaciens

Actuellement, la Chine dépend fortement de l’importation des ressources énergétiques d’origine fossile et de l’exploitation des mines de charbon, première source des émissions de CO2. La Chine est aussi l’un des grands pollueurs de la planète, après les Etats-Unis d’Amérique. Néanmoins, la Chine se distingue par l’importance de ses investissements dans le domaine scientifique en vue de trouver des solutions alternatives respectueuses des équilibres environnementaux et en vue de faire face aux  menaces inhérentes au réchauffement climatique en cours. La Chine donne l’exemple en mobilisant la science dans l’objectif d’amélioration des conditions de vie humaines et de toutes les autres espèces, et de durabilité des écosystèmes naturels, au profit des générations actuelles et futures. (Source : Daily mail).

 
Article précédent

Covid-19. La suspension des tests salivaires Gigalab estomaque les pharmaciens

Article suivant

L'égyptien MaxAB s'offre le marocain WaystoCap