Santé

Chine : Premières lueurs d’espoir

Calme, sérénité, vigilance et espoir résument cette attitude combative de la Chine contre l’épidémie déclenchée par le Coronavirus. Tel est le principal message de S.E.M. Li Li, l’Ambassadeur de la Chine à Rabat, à travers son interview accordée à Challenge.


L’évolution actuelle en Chine permet d’être très optimiste. Nous serions au bout du tunnel. Le retour à la vie normale s’annonce, chiffres à l’appui : sur 81.003 cas infectés, en Chine, 64.224 personnes ont guéri, avec 3.181 décès et 13.598 patients sont encore hospitalisés. Les cas nouveaux connaissent une forte diminution. Jeudi 12 mars, 11 cas nouveaux ont été confirmés. Les hôpitaux de campagne ouverts pour faire face à l’urgence, ont été fermés. La population dans la province de Wuhan a repris ses activités. Le Président Xi Jinping, lors de sa visite à cette province, a envoyé un signal très fort à la communauté internationale. Six semaines de travail collectif et acharné ont permis de juguler l’épidémie. Pour autant, la vigilance se maintient.

Pour l’Ambassadeur de la Chine au Maroc, la coopération internationale est indispensable dans la lutte contre cette épidémie. C’est la santé humaine qui est menacée. La Chine est prête à partager son expérience avec le reste du monde.

L’autre ennemi à combattre est le racisme, souvent conséquence de l’ignorance et des fausses rumeurs. La solidarité est la meilleure arme pour vaincre ce comportement totalement injustifié en ces circonstances humainement dramatiques. La peur et son instrumentalisation affaiblissent la raison humaine. Le danger est commun. « La compréhension et le soutien restent la meilleure manière de faire face à l’épidémie ». La mobilisation en commun de la recherche scientifique aux niveaux bilatérale et multilatérale est la meilleure voie pour vaincre cette épidémie. « La Chine s’est engagée dans une course contre la montre pour accélérer le développement du vaccin et améliorer les solutions de diagnostic et de thérapie. Nous avons obtenu des résultats remarquables et nous effectuerons les premiers tests de vaccin au mois d’avril ». Telle est la phrase pleine d’espoir avec laquelle l’Ambassadeur de Chine a clôturé son interview. Challenge publiera, dans son prochain numéro, l’intégralité de l’interview.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Coronavirus : le premier patient au Maroc est rétabli

Article suivant

Le coronavirus bouscule les certitudes