Dossier

Chine, une puissance en émergence [Dossier]

La Chine est devenue un acteur international incontournable. Au cours des dernières décennies, le taux de croissance annuelle, souvent proche de 10% du PIB, a permis de rattraper le retard économique par rapport aux pays les plus avancés, et même de les devancer. Les réformes économiques entreprises et l’ouverture sur l’économie mondiale expliquent ce succès, dont l’impact principal s’est traduit par une grande victoire sur la pauvreté et une amélioration substantielle des conditions de vie de l’ensemble de la population. Cette ouverture basée sur une stratégie intelligente et bien maitrisée, tout en étant étroitement combinée à un investissement massif et prioritaire dans l’éducation, la formation et la recherche et développement, a surtout permis un transfert et une accumulation du savoir et du savoir-faire.


La résilience de la Chine face à la crise financière mondiale de 2008 et, à nouveau, face à la crise sanitaire mondiale due au Covid-19, constitue la meilleure preuve quant à la pertinence et à l’irréversibilité des choix politiques et des progrès réalisés aux niveaux national et international. Il est impossible de comprendre cette évolution sans connaitre le principal acteur politique centenaire en Chine qu’est le Parti Communiste, une organisation qui a su faire preuve d’adaptation continue sans pour autant rompre avec les valeurs et principes fondateurs qui ont permis la « renaissance » d’une nation plus que millénaire.

Lire aussi | Retraite. Le Maroc dans le top 3 des meilleurs pays où s’installer pour les Français

Et c’est à l’occasion du centenaire de ce Parti, que Challenge a choisi de contribuer à un éclairage sur une puissance en pleine émergence, appelée certainement à jouer un rôle central dans le devenir de la coopération internationale.

La Chine, une force physique mais surtout morale

La Chine est d’abord connue pour l’immensité de son territoire qui s’étale sur 9,5 millions de km² (4ème rang mondial), et ses 22 500 km de frontières avec 14 voisins. C’est aussi dans ce pays, que se situe le point culminant du monde avec le mont Everest (8 849 mètres d’altitude). On y trouve aussi le troisième fleuve le plus long du monde, le Yangzi Jiang (fleuve bleu), avec 6 380 km de long.

C’est le premier pays producteur mondial de riz, de blé, de pommes de terre, de thé, de tabac, de pommes et de légumes, deuxième producteur mondial de maïs et d’orange et troisième dans la production de coton (en 2019). En matière de ressources énergétiques, la Chine est au 5ème rang mondial dans la production de gaz naturel, au 7ème rang mondial dans la production de pétrole et au 8ème rang mondial dans la production d’uranium (en 2019). Mais la source principale du succès économique chinois réside dans la priorité accordée à l’éducation et à la formation.

Lire aussi | Coronavirus. Dr Moncef Slaoui disposé à aider le Maroc dans la fabrication du vaccin

En 2018, la Chine a consacré 2,18% de son PIB aux dépenses en recherche et développement, et plus de 4% à l’éducation pendant toute la décennie 2010-2020. La consolidation du développement interne grâce à l’ouverture sur l’économie mondiale, a précédé le rayonnement international actuel de la Chine.

Lire la suite dans votre e-magazine Challenge en cliquant sur la couverture.

Autres sujets du dossier :

-M. Li Changlin, Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Royaume du Maroc : « La Chine prône une diplomatie humaniste et innovante« 

-Un bref coup d’œil sur l’histoire de la Chine

-Chine-Afrique : une coopération stratégique

-Guerres de l’Opium et traités inégaux

-Le Parti Communiste, un centenaire bien enraciné dans la société Chinoise

-1949-2021 : une marche discontinue, mais irréversible

 
Article précédent

Lutte contre le trafic humain. Le Maroc sur la bonne voie [Rapport américain]

Article suivant

Voici comment Volvo concevra ses futurs véhicules électriques