AutomobileFlash-eco

Le chinois Citic Dicastal s’installe au Maroc

Le Maroc et le groupe chinois Citic Dicastal ont signé, jeudi à Rabat, une convention d’investissement pour la réalisation d’un projet industriel portant sur la production de jantes aluminium, nécessitant un investissement de 350 millions d’euros et permettant la création de 1 200 emplois.


En vertu de cette convention d’investissement signée par le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Boussaid et le vice-président de Citic Group Corporation et Chairman de Citic Dicastal, Xu Zuo, l’implantation de Citic Dicastal au Maroc se fera en deux phases, à Kénitra puis à Tanger.

Le Groupe développera ainsi ses activités à l’Atlantic Free Zone, à Kénitra avec un démarrage de production prévu en fin 2019, puis renforcera sa présence au Maroc à travers une nouvelle implantation à Tanger Tech. Ce projet d’envergure portera sur une capacité annuelle de production de 6 millions de pièces, dont une part de 90% sera destinée à l’exportation, a fait savoir Moulay Hafid Elalamy, relevant que la construction « devrait prendre moins de 10 mois ».

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Vivo Energy Maroc soutient le CNPAC

Article suivant

19ème fête du trône : le discours intégral