Santé

CHU de Tanger : Un nouveau pari raté par le gouvernement

Contrairement aux affirmations de l’ex-ministre de la Santé, les citoyens de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima n’ont pas eu de Centre Hospitalier et Universitaire (CHU) opérationnel en 2019.


Aucune date n’est encore avancée pour l’inauguration de ce centre qui devait combler les lacunes de la santé publique dans les régions du Nord du pays en particulier (où le site est en construction). Pis, le process de sélection des fournisseurs en dispositifs médicaux est, à ce jour, loin d’être achevé, alors que des déclarations autorisées du ministère de la Santé annonçaient, dès janvier 2019, l’aboutissement imminent des «attributions des prix pour l’achat du matériel et les équipements médicaux».

Entre-temps, ce sont les presque 4 millions de citoyens que compte la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui pâtissent de ce retard aussi exagéré qu’injustifiable, dans leur accès aux soins de qualité et de proximité, sachant que l’ouvrage en question est en construction depuis 2015 et que les études de faisabilité avaient été finalisées courant 2013 !

Lancé en 2015 par le Roi Mohammed VI et financé par le Fonds qatari pour le développement, pour un investissement de près de 2,33 milliards de DH, le projet de CHU de Tanger devra être réalisé sur une superficie de 23 hectares (89.072 m2 couverts), à proximité de l’hôpital d’oncologie et de la future faculté de médecine et de pharmacie.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Challenge #729

Article suivant

Comment la SFI entend accompagner le Maroc