Banques

CIH Bank amorce un virage stratégique


La banque adopte une nouvelle identité visuelle et une nouvelle stratégie très orientée sur les nouvelles technologies. Objectif: Agrandir son portefeuille clients.

CIH (Crédit Immobilier et Hôtellier) passe la vitesse supérieure. Après plusieurs années de redressement, la banque amorce dorénavant un nouveau cap. Le Crédit Immobilier et Hôtellier change d’identité visuelle et devient CIH Bank. Un repositionnement stratégique opéré avec succès par Ahmed Rahhou, le président-directeur général de CIH Bank. Il a d’ailleurs dévoilé la nouvelle stratégie de la banque lors d’une conférence de presse à Casablanca le lundi 5 mai. Avec 3% de parts de marché actuellement, et même si Ahmed Rahhou n’a eu de cesse de répéter qu’il ne vise pas une course à la taille, il n’en démeure pas moins que cette métamorphose, qui rend CIH Bank désormais très visible avec des couleurs frappantes, traduit des ambitions de conquête de parts de marché. La banque, créée en 1920 sous le nom de Caisse de Prêt Immobilier du Maroc, réaffirme ainsi, à travers cette nouvelle identité, sa vocation de banque universelle. « C’est un positionnement qui se veut mondial », confirme le patron du CIH Bank. Pour Ahmed Rahhou, plus qu’un changement de simple logo, il s’agit plutôt d’un changement de vision et de paradigme. « Ce changement ne concerne pas uniquement l’identité visuelle mais également la relation client et la simplification des procédures », a souligné Ahmed Rahhou. « Nous sommes fiers de présenter aujourd’hui la vraie banque de demain », poursuit-il. La banque de demain parce que les clients du CIH Bank, grâce à l’apport de la technologie, n’auront plus forcément besoin de se rendre dans une agence pour pouvoir effectuer leurs diverses opérations.
En clair, il s’agit de rendre accessible la majorité des services et produits de la banque par de simples clics. L’objectif pour CIH Bank est de devenir une banque plus simple, facilement accessible, et surtout, une banque qui rend la vie plus facile à ses clients. Et c’est là d’ailleurs, que réside la « révolution » apportée par CIH Bank dans le secteur. Dorénavant, les clients du CIH Bank peuvent faire toutes leurs opérations dans n’importe quelle agence de la banque sur le territoire national, sans se soucier d’un quelconque prélèvement de frais liés aux opérations déplacées, celles-ci ont été purement et simplement supprimées. Dans sa nouvelle configuration, CIH Bank a également créé la fonction de Médiation centrale. Le médiateur aura la mission de garantir le traitement des réclamations des clients de la banque dans les délais. Mais ce n’est pas tout. Ahmed Rahhou n’entend pas s’arrêter là. Le patron du CIH Bank a décidé de supprimer les dates de valeur. Cela concerne toutes les opérations bancaires, y compris les comptes sur carnet. Une première au Maroc qui ne manquera certainement pas de faire réagir la concurrence. «L’impact de cette mesure n’est pas un sujet de préoccupation pour nous. Nous considérons que, quel que soit le coût, il y a des choses pour lesquelles à un moment donné il faut tourner la page. Il y a des pratiques anciennes qui nous ont rapporté quelque gains, mais peu importe aujourd’hui, il faut passer la cap. Il y a un moment où la technologie nous amène à prendre des décisions et nous avons décidé de franchir le pas pour dire que cette pratique n’est plus d’actualité aujourd’hui, car elle n’est pas justifiée», explique le patron du CIH Bank. «Franchement, avoir un chèque à Rabat qui prend cinq jours avant d’être crédité, cela n’est pas normal. Aujourd’hui, quand on vous crédite et dès qu’on reçoit la valeur, vous pouvez l’avoir le jour même ou au plus le lendemain», renchérit Ahmed Rahhou. Le PDG veut faire du CIH Bank, une banque 2.0. «La technologie fait partie de notre gène», a-t-il souligné. Grâce aux efforts fournis ces dernières années pour moderniser toute l’architecture informatique, le client du CIH Bank peut tout faire de chez lui sur ordinateur, sa tablette ou son smartphone. Les collaborateurs de la banque seront désormais tous équipés de smartphones pour être en phase avec la nouvelle ère. «En plus des agences qui sont accessibles, nous voulons aussi que nos collaborateurs soient également accessibles à tout moment. Et on s’arrêtera pas là», précise Ahmed Rahhou. Le patron de CIH Bank poursuit en expliquant que les clients de la banque pourront même payer les impôts depuis un guichet automatique, ou depuis leur smartphone dans les mois à venir. Des discussions sont, d’ores et déjà, en cours avec les autorités concernées. Soulignons que l’opération de la refonte de l’identité visuelle a nécessité une bonne dizaine de millions de DH. Il faut également noter que la banque, qui dispose aujourd’hui de 230 agences, compte élargir son réseau avec l’ouverture de 15 nouvelles agences cette année, dont huit dans les deux mois à venir. Pour rappel, CIH Bank compte aujourd’hui, 1600 collaborateurs et a enregistré une progression de 11,5% de son Produit Net Bancaire en 2013, par rapport à 2012, soit 1,73 milliard de DH.

 
Article précédent

Le togolais Protech lorgne le Maroc

Article suivant

Boko Haram : la nouvelle star par ( Jamal Berraoui )