Flash-eco

Cimenterie – Un concurrent de taille pour Cimaf au Cameroun


Le ministère de l’Industrie et des Mines camerounais a délivré à la filiale camerounaise de la société Dangote Cement, appartenant l’Africain le plus du continent, le nigérian Aliko Dangote, un agrément d’une durée de 5 ans pour l’exploitation d’une carrière de pouzzolane dans le Sud-Ouest du pays. Cette matière première, pouvant remplacer le clinker, permettra de produire du ciment dans l’usine que ledit milliardaire a construit à Douala et dont la mise en service officielle, après de nombreux reports, est prévue pour ce mois d’octobre. Cette cimenterie, qui produira dès son lancement un million de tonnes de ciment par an, portera à un peu plus de 3 millions de tonnes la production camerounaise de ciment (1,6 million de tonnes pour Cimencam du groupe Lafarge et 500 000 tonnes pour Cimaf du groupe Addoha), pour une demande officielle estimée à 2,5 millions de tonnes. 

 
Article précédent

Assurance : Le secteur ne connait pas de baisse de régime

Article suivant

Aéronautique : Une fusion maroco-tunisienne en gestation