Automobile

Nouveauté Citroën C4. Le confort avant tout

Du nouveau chez Citroën qui accueille la nouvelle C4, désormais disponible à la commande. Une nouvelle génération du modèle qui débarque avec bon nombre de nouveautés, à commencer par sa silhouette qui joue vraiment la carte de l’originalité.


Un style jouant avec plusieurs codes automobiles, c’est l’équation à laquelle se sont livrés les designers de la firme au double chevron. Oubliez l’esthétique sage de la deuxième génération du modèle, ce nouvel opus délaisse en quelque sorte la catégorie des compactes pour se positionner beaucoup plus dans celle des crossovers, sachant que la clientèle n’a d’yeux majoritairement que pour ce type de véhicule. Dans le détail, l’engin reprend les marqueurs identitaires de Citroën, notamment la nouvelle signature lumineuse en V à LED à l’avant (dès la version Feel), et un arrière plutôt musclé et dynamique. Ajoutez-y une ligne de toit fuyante. En clair, un dessin atypique qui attire la rétine, à l’inverse de celui de sa devancière, beaucoup plus anonyme. 

Spacieuse 

L’habitacle hérite d’une ambiance assez conventionnelle avec un mobilier bien présenté, des matériaux de bonne facture et des assemblages plutôt sérieux. Les aspects pratiques n’ont pas été oubliés comme en témoigne l’abondance de rangements fermés, comme l’astucieux tiroir et le support à tablette, dissimulés au-dessus de la boite à gants (elle-même assez vaste). Seule la garde au toit, un peu réduite à l’arrière à cause de la ligne du pavillon, peut gêner les grands gabarits. S’agissant du coffre, il n’est pas spécialement gigantesque, mais demeure dans les standards de la catégorie. A noter que chaque client pourra configurer, selon l’importateur de la marque, sa voiture à son image selon plusieurs associations de teintes et d’accessoires tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Le plein d’équipements 

S’agissant du volet technique, la nouvelle C4 hérite d’amortisseurs à butée hydraulique, comme sur le Cactus et le SUV C5 Aircross. De quoi augurer une conduite confortable, renforcée grâce aux sièges «Advanced Comfort» au revêtement tout à fait soigné. Mécaniquement, l’engin se voit animé par des blocs diesel ; soit 1,5 litre BlueHDi délivrant 110 chevaux et animé par une boîte de vitesses manuelle à six rapports. A moins d’opter pour une déclinaison plus puissante affichant 130 chevaux et animée par une boîte de vitesses automatique à huit rapports. 

Trois finitions sont disponibles ; à savoir la «Feel», une déclinaison d’entrée de gamme qui dispose d’emblée de la climatisation automatique bizone, du Citroën Connect Radio sur tablette tactile 10, du Pack Safety et de l’allumage automatique des feux de croisement. La finition intermédiaire «Shine» dispose notamment de jantes en alliage 17 » et de projecteurs LED avec signature lumineuse en V. Le haut de gamme «Shine Pack» fait le plein de technologies grâce à l’Accès et Démarrage mains libres, la caméra de recul avec «top rear vision». Tarif d’attaque de la nouvelle C4 : 205 900 DH. 

 
Article précédent

Guinée. Situation confuse à Conakry, les Lions de l’Atlas quittent le pays ce dimanche soir

Article suivant

Groupe Sekkat inaugure une nouvelle usine à Agadir