E-commerce

Clap de fin pour LaRedoute.ma

Kenza Mall, société spécialisée dans la délégation des activités de e-commerce, ferme ses portes. La filiale de Ténor Group dont le business modèle s’appuie sur la mutualisation des métiers du commerce électronique, n’a pas réussi son pari sur le commerce en ligne au Maroc. Il faut dire qu’en dépit du développement rapide de l’e-commerce depuis quelques années dans le Royaume, le marché est encore loin d’atteindre une certaine maturité. Conséquence : de nombreux opérateurs qui ont cherché à surfer sur la vague, ont fini par jeter l’éponge pour défaut de rentabilité de leur business, à l’instar de Kenza Mall ou encore des sites de deals comme Groupon.ma, filiale du spécialiste des achats groupés fondé à Chicago.


Pour rappel, Kenza Mall qui avait comme client Beauty Success, Laredoute.ma, Kitea.ma, Pêcheur.ma, Jimprime.ma, Marocrider.com, entre autres, comptait attirer d’autres sites dans son portefeuille. Mais la filiale de e-commerce de Ténor Group a tout de même perdu en cours de route des poids lourds comme Diamantine.ma et Cosmos.co.ma. À noter que Kenza Mall, dirigée jusque-là par Kamal Bennis, l’ex-directeur général de Groupon.ma, se rémunère sur les volumes commandés directement des sites clients. En contrepartie, elle assume la logistique, le référencement des produits, la livraison et le service après vente. Cofondée par Karim Zaz, l’ex PDG de la société télécoms Wana et Farid Bensaid, président fondateur de Ténor Group, ce dernier a par la suite pris le contrôle de Kenza Mall.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Université Internationale de Casablanca : 5 nouvelles filières

Article suivant

Il fait l’actu : Youssef Baghdadi, président du directoire de Bank Assafa