Classement

Classement des villes les plus agréables : les gilets jaunes font chuter Paris

Paris en 25ème position dans le classement des villes les plus agréables, publié mercredi par « Economist Intelligence Unit », la cellule de recherche et d’analyse affiliée à l’hebdomadaire anglais The Economist. 


Vienne, la capitale autrichienne, est nommée ville la plus agréable du monde, ses infrastructures, la qualité de l’air, son offre culturelle, éducative et médicale frôlent la perfection, dans un contexte de stabilité enviable, analysent les auteurs. Pour la deuxième année consécutive, la capitale autrichienne a obtenu un score de 99,1 points, devant Melbourne (98,4), resté des années première du palmarès, et Sydney (98,1).

Quant à Paris, elle perd six places, d’après le magazine; les « manifestations antigouvernementales » ont fragilisé la stabilité économique et politique de la capitale française. D’après The Economist, « Paris est la ville la mieux classée au monde à avoir vu sa cote de stabilité se détériorer en raison des manifestations antigouvernementales fin 2018 ».

Le classement évalue 140 agglomérations sur une échelle de 100 points, selon le niveau de vie, la criminalité, les réseaux de transport, l’accès à l’éducation et à la médecine ou encore les effets du changement climatique – pointe un indicateur bien précis : la stabilité économique et politique.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Brexit : les Lords bloquent le « No-deal »

Article suivant

Les vieux maux persistent