Enseignement supérieur

Classement Web des universités africaines : la première institution marocaine au 31ème rang

Les universités marocaines font pâle figure face à leurs homologues africaines, du moins en termes de visibilité sur le Web. C’est ce qui ressort du « Webometrics Ranking of World Universities » réalisé par le Cybermetrics Lab, un groupe de recherche appartenant au Conseil Supérieur des Recherches Scientifiques (CSIC), le plus grand organisme public de recherche en Espagne. Dans le top 100, on y relève six universités marocaines. Les trois premières sont l’Université Cadi Ayyad de Marrakech qui occupe la 31ème place, suivie de l’Université Mohammed Premier d’Oujda (52ème) et l’Université Ibn Zohr d’Agadir (81ème). L’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, Al Akhawayne et l’Université Mohammed V de Rabat se placent respectivement au 83ème, 85ème et 90ème rang.


Il faut dire que ce classement africain est dominé par les universités sud-africaines. Elles occupent 7 places dans le top 10.

Pour rappel, Cybermetrics Lab s’appuie sur plusieurs critères pour établir son classement bi-annuel créé en 2004. Comme par exemple la qualité et la disponibilité sur le Web des recherches des professeurs, le nombre de réseaux externes (sous-réseaux) générant des backlinks vers les pages Web des établissements, le nombre de citations des auteurs selon la source et le nombre de pages parmi les 10% les plus cités dans 26 disciplines. Le groupe de recherche note toutefois que la faiblesse de la langue française par rapport à l’anglais constitue un handicap majeur et a donc une incidence sur le classement.

Universities eb Ranking

 
Article précédent

L'ONMT inaugure son premier siège africain à Dakar

Article suivant

Le britannique Benisha plie bagages