Santé

Cliniques privées : le groupe Akdital étoffe son réseau

Akdital Holding renforce son réseau d’établissements de santé. Créé il y a seulement deux ans, le groupe compte déjà 5 cliniques et établissements hospitaliers dans son giron. Et l’ambition à l’horizon 2025 est d’atteindre 10 établissements de santé pluridisciplinaires et spécialisés.


C’est une offensive d’envergure que mène le groupe Akdital. Créé il y a seulement deux ans, Akdital Holding multiplie les investissements dans le secteur de la santé au Maroc. En l’espace de 24 mois, cet opérateur a porté son réseau à 5 cliniques multidisciplinaires et spécialisées principalement localisées à Casablanca. Il s’agit de la clinique Jerrada Oasis (2011), la clinique Ain Borja (2018), et le Centre international d’Oncologie Casablanca (2019) auxquelles se sont ajoutées deux nouvelles unités dévoilées le 17 octobre à Casablanca.

Lire aussi : Le groupe ODM inaugure son premier centre à l’Oriental

Il s’agit de l’Hôpital Privé de Casablanca situé à Ain Sbaâ et de la clinique Longchamps. Et ce n’est pas tout. Selon Dr. Rochdi Talib, PDG de Akdital Holding, d’autres ouvertures devraient intervenir courant 2020. Ainsi, le groupe va ouvrir l’Hôpital privé d’El Jadida. Actuellement en construction, cette clinique deviendra le sixième établissement de santé du groupe. « Deux autres projets sont également en cours d’étude. Il s’agit de la construction d’un hôpital privé à Tanger et d’un autre hôpital privé à Bouskoura dans la périphérie de Casablanca. Les travaux démarreront en 2020 », a détaillé le PDG. Au total, le groupe totalise aujourd’hui 550 lits, 29 blocs opératoires et un plateau  de radiologie.

« Avec 550 lits aujourd’hui, je pense que nous sommes sur la bonne voie. Nous avons déjà créé 2000 emplois dont 1200 directs. Je pense que le salut du secteur de la santé au Maroc passe par le privé. Et nous sommes partie prenante de cette dynamique. D’ailleurs, nous touchons à toutes les spécialités », a-t-il soutenu.

Selon le top management, le groupe n’entend pas s’orienter sur des acquisitions de cliniques pour étoffer son réseau. « Notre stratégie, c’est de construire en propre nos cliniques », a confié Rochdi Talib, ajoutant que Akdital Holding mise sur la qualité des soins pour se différencier des autres opérateurs du secteur. L’ambition du groupe est de porter son réseau à 10 cliniques d’ici 2025.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Les 4 priorités du PLF 2020

Article suivant

Bank Al-Maghrib : tout savoir sur une institution discrète