IT

Cloud Computing : Maroc Datacenter pionnier

Medafrica Systems (Medasys) peut être fière. Elle a inauguré Maroc Datacenter, mardi 19 septembre 2017 à Témara, la première plateforme Cloud Computing en Afrique francophone sur un site 100% marocain certifié Tier III par Uptime Institute.


Ce projet, initié et financé en partenariat avec Maroc PME dans le cadre du programme Imtiaz, est la première réalisation du groupe Medasys dans le cadre de sa stratégie de développement portant sur la création de Datacenters au Maroc et en Afrique. Sa mise en place participe également à l’appui de Plan Maroc Digital 2020, qui vise à faire du Royaume un des trois pays les plus performants de la zone MENA en matière d’infrastructures et d’environnement d’affaires en IT.

Maroc Datacenter constituera le noyau d’un écosystème technologique à fort impact économique, du fait qu’il sera la plateforme de production des services managés transverses pour les TPME, les grandes entreprises, les administrations publiques et les auto-entrepreneurs, via des Market Place qui seront dédiées au renforcement des écosystèmes et des relations grandes entreprises-PME. Cette transformation digitale sera un levier pour l’émergence et l’inclusion numérique d’une génération de PME à forte valeur ajoutée, promet le groupe marocain multi-filiales spécialisé en IT à forte valeur ajoutée (ingénierie, infrastructure et développement des SI), créé en 1995.

Medasys ne compte pas en rester là. Le groupe a procédé, en marge de la cérémonie d’inauguration, à la signature d’un partenariat stratégique qui le lie désormais au Groupe Zircom, leader dans la construction et l’exploitation de datacenters au Royaume-Uni. Les deux partenaires projettent de créer ainsi une joint-venture pour la mise en place d’un Morocco International Gateway Datacenter, à l’adresse des marchés marocain et africain, et ce, pour un investissement de plus de 800 millions de DH.

 
Article précédent

Le français Valorem jette l'éponge au Maroc

Article suivant

Range Rover Velar… le petit bébé en quête d’une place à la table des grands