Agriculture

CMA CGM : les Espagnols redoutent la nouvelle ligne de Dakhla

Le leader mondial du transport maritime et de la logistique vient de renforcer son service Morocco Shuttle avec la programmation d’une nouvelle escale au port de Dakhla. Une nouvelle ligne qui n’est pas appréciée en Espagne.  


Les agriculteurs espagnols se dressent contre la nouvelle ligne de CMA CGM. Anticipant son inauguration le 12 septembre 2019, la Coordination espagnole des organisations d’agriculteurs et d’éleveurs (COAG) considère que cette nouvelle ligne desservant Dakhla portera préjudice aux productions agricoles espagnoles, rapporte leseco.ma.

Pourtant, CMA CGM précise que la desserte de Dakhla vise à servir les exportations des produits de la mer et à faciliter les importations directes sur la région. Mais le regroupement des producteurs et exportateurs espagnols de fruits et légume s’attend à la perte d’importants gains pour la filière agricole espagnole, souligne leseco.ma. Toujours selon le site d’information, COAG estime que cette nouvelle ligne qui reliera Agadir, Casablanca, Tanger et Algésiras permettra au Maroc d’inonder le marché européen de produits originaires du Sahara. Car, note leseco.ma, la Coordination redoute que la nouvelle ligne de Dakhla conduise à une hausse des exportations les provinces du Sahara menant ainsi à une concurrence accrue entre les produits agricoles du Maroc et ceux de l’Espagne qui sont destinés aux mêmes marchés.

Lire aussi : Le Parlement européen adopte en plénière l’accord agricole Maroc-UE

Pour rappel, les exportations marocaines de produits agricoles et de pêche atteignent annuellement une valeur de 50 milliards de DH. L’Europe constitue le 1er client du Maroc en la matière.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

British Airways : des centaines de vols annulés

Article suivant

Le rythme d’ouverture d’agences en baisse