Sécurité sociale

CNSS : le conseil d’administration tient une session extraordinaire

La Caisse nationale de la Sécurité sociale (CNSS) a tenu, mercredi 9 juin à Casablanca, une session extraordinaire de son conseil d’administration.


Au menu : le régime général de la sécurité sociale, notamment l’élection des deux vice-présidents du Conseil. Dans son discours d’ouverture de cette session, Mohamed Amkraz, ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, a rappelé que le gouvernement a pu concrétiser un ensemble de mesures prises par le Comité de veille économique pour atténuer l’impact de la pandémie du Covid-19 et réduire ses répercussions économiques et sociales négatives sur notre pays. Sur cette base, son département a mis en place des textes législatifs et réglementaires relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains adhérents affiliés à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, certaines catégories de travailleurs indépendants et les non-salariées déclarés à la Caisse affectés par la pandémie.  

Lire aussi | Coronavirus : les autorités sanitaires américaines considèrent le Maroc comme pays à faible risque tout en adoptant sa carte complète

Au total, le nombre des textes s’élève à vingt. Ils ont permis d’octroyer des indemnisations aux travailleurs inscrits à la Caisse nationale de sécurité sociale de l’ordre de 6,2 milliards de DH et des indemnisations aux travailleurs du secteur informel, qui sont au nombre de 5,5 millions de bénéficiaires, d’un montant total supérieur à 16 milliards de DH, en plus de l’extension du soutien apporté par le gouvernement aux secteurs touchés par la crise et à leurs salariés dans le cadre des contrats-programmes (tourisme, événementiel, divertissement, crèches, industries culturelles et créatives, salles de sport, restauration..), au cours de la période comprise entre juillet 2020 et juin 2021.

Lire aussi | Maroc : toutes les compagnies aériennes concernées par la reprise des vols

A noter que la tenue de ce conseil coïncide avec la généralisation de la protection sociale, lancée par S.M. le Roi Mohammed VI, visant à la préservation de la dignité des Marocains, le soutien de leur pouvoir d’achat et l’intégration du secteur informel.

 
Article précédent

Coronavirus : les autorités sanitaires américaines considèrent le Maroc comme pays à faible risque tout en adoptant sa carte complète

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 386 nouveaux cas, 522.389 au total, mercredi 9 juin 2021 à 16 heures