Monde

CNUCED : que des perdants dans la guerre commerciale Chine-USA

La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis se traduit par des prix plus élevés pour les consommateurs et d’importantes pertes à l’exportation, a souligné la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) dans un rapport publié mardi.


Selon l’étude de cette agence onusienne, les droits de douane imposés par les États-Unis à la Chine nuisent à l’économie des deux pays, en entraînant une forte baisse des échanges bilatéraux, une hausse des prix à la consommation. Cela a également des effets considérables de diversion commerciale, avec notamment une augmentation des importations en provenance de pays qui ne sont pas directement impliqués dans la guerre commerciale.

« Les résultats de l’étude servent d’alerte mondiale », a averti Pamela Coke Hamilton, Directrice du commerce international et des produits de base de la CNUCED, tout en qualifiant cette guerre commerciale de « perdant-perdant » qui ne nuit pas seulement aux principaux concurrents, mais « compromet également la stabilité de l’économie mondiale et la croissance future ».

Et le commerce de marchandises tarifées dans des secteurs tels que les produits chimiques, l’ameublement et les machines électriques a ainsi chuté considérablement, selon l’analyse. Bien que l’étude n’examine pas l’impact de la phase la plus récente de la guerre commerciale, elle prévient que l’escalade de l’été 2019 est susceptible d’avoir ajouté aux pertes existantes.

Lire aussi : Chine – Etats Unis : de la guerre commerciale à la guerre monétaire ?

Le rapport de la CNUCED montre aussi que les droits de douane américains ont causé une perte de 25% à l’exportation, infligeant un coup de 35 milliards de dollars aux exportations chinoises sur le marché américain des produits tarifés au cours du premier semestre de 2019.

Par ailleurs, cette guerre commerciale sino-américaine touche directement les consommateurs. En effet, une analyse de statistiques commerciales récemment publiées montre que les consommateurs américains supportent le plus gros poids des droits de douane américains sur la Chine, car les coûts qui leur sont associés leur ont été largement répercutés, ainsi qu’aux entreprises importatrices, sous la forme de prix plus élevés.

Bien qu’elle ne tienne pas compte de l’impact des droits de douane chinois sur les importations américaines, l’étude indique que les résultats qualitatifs sont très probablement analogues : prix plus élevés pour les consommateurs chinois, pertes pour les exportateurs américains et gains commerciaux pour les autres pays.

En outre, les secteurs de la machinerie de bureau et du matériel de communication ont été les plus durement touchés, subissant une réduction de 15 milliards de dollars des importations américaines en provenance de Chine, le commerce des produits tarifés dans ces secteurs ayant chuté en moyenne de 55%.

Toutefois, l’étude révèle également que les entreprises chinoises ont récemment commencé à absorber une partie des coûts des droits de douane en réduisant les prix de leurs exportations. Ce chiffre montre également la compétitivité des entreprises chinoises qui, malgré des droits de douane substantiels, ont maintenu 75% de leurs exportations vers les Etats-Unis.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le Maroc, un paradis fiscal ?

Article suivant

l'ONU tire la sonnette d'alarme face aux taux de suicide et d'anxiété des jeunes