Matériaux de construction

Colorado mise sur l’international

En marge de la présentation des résultats semestriels, tenue ce jeudi à Casablanca, Colorado a livré les grands traits de sa stratégie de développement sur le marché local ainsi qu’à l’international. Il s’agit d’une feuille de route basé sur la diversification, l’innovation, la proximité et l’internationalisation. Détails.


Colorado mise sur une politique de diversification et d’innovation pour booster sa force de vente. L’entreprise compte en effet étoffer son catalogue avec 10 nouveaux produits en moyenne par an. D’ailleurs, pour le premier semestre 2015, l’entreprise a lancé 5 nouvelles peintures dédiées aux bâtiments, à la machine à teinter et à la carrosserie et industrie. «Nous développons des produits à forte valeur ajoutée qui répondent aux tendances de consommation des clients», déclare Aboudihaje Lazrak, directeur des ventes chez Colorado.

Pour réussir sa politique de diversification et développer son portefeuille clients, Colorado mise sur la proximité. Ainsi, elle a inauguré, au cours du premier semestre 2015, un nouveau showroom à Aïn Sebaâ, à Casablanca. Le spécialiste des peintures compte désormais 7 showrooms, dont 2 à Casablanca, les autres étant basés à Marrakech, Béni Mellal, Kénitra, Tanger et Meknès. L’entreprise finalise par ailleurs les travaux de construction de l’agence et du showroom d’Oujda. D’une superficie de 3.500 m2, ce projet sera inauguré au cours du premier trimestre 2016. «Nous prévoyons de réaliser un investissement similaire à Fès», annonce Abed Chagar, directeur général de Colorado, indiquant «nous voulons couvrir tout le territoire national pour nous rapprocher du consommateur final». En effet, «les showrooms de Colorado ne sont pas des espaces réservées à la vente, mais ils sont dédiés à renseigner et à conseiller les consommateurs sur les différents produits de la maison», explique pour sa part Anas Benhima, directeur prescription chez Colorado.

A l’international, l’entreprise compte exporter son savoir-faire en Afrique du nord, en Afrique de l’Ouest et même au Moyen-Orient. «Nous estimons que Colorado a confirmé sa position de leader sur le marché marocain. Elle se veut aujourd’hui un champion national qui doit internationaliser ses activités», avance A. Chagar. Pour rappel, Colorado a déjà établi une douzaine de partenaires à l’international, en Afrique et en Europe, et notamment en Algérie, Tunisie, Mauritanie, Sénégal, Togo, Congo Brazzaville, Gabon, Belgique, France, Pologne et Ile Maurice. En termes d’objectifs, «l’international devrait représenter, à terme, 10% du chiffre d’affaires de l’entreprise», précise le directeur général.

 Plus de 36 millions de DH de bénéfices au premier semestre

Pour le premier semestre 2015, le chiffre d’affaires de Colorado a baissé en glissement annuel de 9%, s’établissant à 271,7 millions de DH, à cause de la baisse du tonnage livré aux clients de 10% à 20 958 tonnes. «Cette baisse d’activité s’explique par la diminution du nombre d’unités mises en chantier, de près de 22%», fait savoir Meriem Lotfi, directrice financière de Colorado, qui précise «Colorado a été également impacté par l’activité de quelques grandes sociétés de bâtiment qui sont en difficulté».

Toutefois, l’impact de ces facteurs a été relativement maîtrisé grâce à la baisse des prix de certaines matières première et à une meilleure négociation des prix des produits entrants. «Depuis 2006, Colorado augmente annuellement ses prix de vente. Cette année a fait exception, vu que nous avons profité de la baisse des prix des matières premières», commente A. Chagar.

S’agissant des bénéfices, le résultat net a atteint 36,3 millions de DH, en légère hausse de 1,3% par rapport au premier semestre 2014. Malgré cette évolution timide, Colorado promet une distribution généreuse des dividendes au titre de l’année 2015. «Nous continuons à distribuer généreusement des dividendes tant que nous avons une trésorerie disponible et que nous n’avons pas besoin de faire appel au crédit bancaire», assure-t-il.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le business maroco-américain revisité à Atlanta le 13 octobre

Article suivant

Classement Doing Business : La mise au point de Benkirane