Habitat

Comment Al Omrane veut révolutionner le logement social

Al Omrane veut révolutionner le logement social, et s’en donne les moyens. La holding étatique vient en effet de créer un département dédié à la Recherche & Développement et a noué des partenariats, entre autres, avec le CNRST pour développer des procédés et matériaux de constructions innovants et respectant surtout les normes en matière d’efficacité énergétique et de Développement durable. 


Le bras armé de l’Etat dans le logement social et l’aménagement urbain prend le pari de la durabilité. Al Omrane entend révolutionner le logement social. L’ambition de la holding étatique est de réussir, désormais, à construire des logements sociaux respectant les normes d’efficacité énergétique et s’inscrivant parfaitement dans les objectifs du Maroc en matière de développement durable.

Et pour ce faire, la holding publique se donne les moyens nécessaires. Al Omrane a ainsi créé en début d’année tout un département dédié à la R&D. « Nous avons la nécessité d’être parmi les acteurs publics qui donnent l’exemple », sonne Badr El Kanouni, président du directoire du groupe Al Omrane. Ce département est doté d’un budget de 5 millions de DH et travaille sur plusieurs thématiques. « La mission assignée à cette nouvelle entité est de travailler sur les moyens à mettre en œuvre pour réduire le coût du logement, parce que c’est un facteur extrêmement important. Même le logement à 140.000 DH, reste un peu cher et nous devons maintenant développer des solutions pour aller en dessous de ce chiffre. Et nous espérons vivement y arriver. Ce département va nous aider aussi à réduire les délais d’exécution qui sont importants», explique le président du directoire d’Al Omrane. Il est aussi question d’améliorer la qualité des produits du groupe. « Il y a des opérations importantes qui sont déjà en test dans le cadre de ce nouveau process de développement de nos solutions», détaille-t-il. 

Intensifier la R&D 

Selon le top management, ledit process permettra au groupe de gagner 30% de temps sur ses projets de construction. Le groupe entend aussi respecter les normes en matière d’isolation thermique et phonique dans le logement social. Dans le but d’intensifier la R&D et mettre en place des solutions rapidement, Al Omrane a d’ores et déjà noué un partenariat en juillet dernier avec le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST). Le budget alloué à ce partenariat de recherche et de développement, qui vise à élaborer des solutions dans le domaine de la construction et de l’aménagement urbain, est de 2 millions de DH. «Ce partenariat vise aussi à développer des matériaux de construction efficaces et durables, et des procédés de construction innovants. Le CNRST permettra au groupe Al Omrane, à travers cette convention, d’avoir un pied dans le monde académique », assure Mohamed Khalfaoui, Directeur du CNRST.

C’est d’ailleurs à la lumière de tous ces efforts que la holding étatique a choisi de placer la 3ème édition de son événement phare Al Omrane Expo, qui s’est tenu du 4 au 6 octobre 2019 à Casablanca, sous le thème de la durabilité et de l’efficacité énergétique. Cette rencontre, placée sous l’égide du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de ville, a été l’occasion pour le groupe d’exposer son savoir-faire. Plusieurs opérateurs y ont également pris part. Soulignons que ce salon constitue également une plateforme de business pour les acteurs du secteur de la construction.

Pour rappel, le groupe Al Omrane entend investir 5,6 milliards de DH en 2019 dans la mise en chantier de 28.000 logements et l’achèvement d’autant d’unité en cours de réalisation. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Marrakech : 1 300 participants à l’International Golf Travel Market 2019

Article suivant

Assur’Wi lance DigiAssur