Entrepreneuriat

Comment l’OFPPT et l’UM6P incitent les jeunes à entreprendre

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), apporte sa pierre au développement de la dynamique entrepreneuriale dans le Royaume. Il veut inciter les jeunes à innover dans l’entrepreneuriat et leur fournir les outils adéquats pour y parvenir avec succès. Ainsi, l’OFPPT s’est associé  avec l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) pour lancer le Programme d’Innovation Entrepreneuriale (P.I.E), son cheval de bataille pour une révolution entrepreneuriale.


Inciter les élèves à choisir la voie de l’entrepreneuriat et contribuer à mettre fin aux stéréotypes et aux croyances freinant ce choix professionnel, cela en les poussant à innover et en leur fournissant les outils adéquats pour y parvenir avec succès. Tel est l’objectif du Programme d’innovation entrepreneuriale (P.I.E.) que viennent de lancer conjointement l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P). 

Ce projet éducatif, qui entre dans le cadre de la nouvelle feuille de route relative au développement de la formation professionnelle et à la création des Cités des métiers et des compétences dans chaque région du Royaume, sera fondé sur un apprentissage par l’expérimentation. Il devrait profiter au cours des prochains mois, à plusieurs milliers d’apprenants de l’OFPPT. Le programme s’étalera sur deux ans à compter de la rentrée prochaine.

Il sera lancé, dans un premier temps en 2021-2022, dans trois régions pilotes, notamment le Souss-Massa, l’Oriental et Laâyoune-Sakia El Hamra, pour ensuite être élargi aux autres régions du Royaume. Le nombre de stagiaires ciblés dans cette phase pilote s’élève à plus de 26.000. Pour cela, pas moins de 120  formateurs seront mobilisés. Une douzaine de modules sont prévus, répartis en plusieurs cours et sessions.

Lire aussi | Comment Libra Capital veut placer l’Oriental sur la carte aéronautique mondiale

A noter, que 35% du parcours sera digitalisé sous forme de MOOCs (formations en ligne). Il est aussi question de la création d’au moins trois studios d’immersion aux cités des métiers et des compétences.  Quid du concept de ce programme éducatif innovant qui vise à mettre en avant une nouvelle approche de formation et d’accompagnement à l’entrepreneuriat ? Il s’agit pour l’OFPPT et l’UM6P, de former et guider ces jeunes stagiaires vers l’entrepreneuriat en leur faisant vivre une réelle expérience professionnelle. Une nouvelle approche innovante d’apprentissage efficace portant l’appellation «Learning by doing ».

Pour sa mise en place, l’Office s’appuie sur l’expertise de l’UM6P. «Le P.I.E est un programme qui vise à renforcer les aptitudes des élèves stagiaires à entreprendre. Il met l’accent sur le Mindset Entrepreneur (perception des opportunités, prise de risques, explorer de nouvelles idées, etc.). Basé sur l’apprentissage par expérimentation, lors de son parcours, l’élève stagiaire sera amené à élaborer un plan d’affaires, gérer son projet, rechercher des clients, développer de nouveaux produits, faire du marketing stratégique, etc. Les élèves stagiaires peuvent choisir de se concentrer sur un secteur ou une technologie particulière», a souligné Lamya Housni, Directrice du P.I.E, Innovation and Creativity Expert. 

En détails, le programme d’innovation entrepreneuriale (PIE) se décline en un ensemble de modules, s’étalant sur 2 ans. Ces modules qui seront livrés par les formateurs OFPPT permettront aux stagiaires de suivre des formations et ateliers (en présentiel et virtuel), de faire des rencontres avec des entrepreneurs et experts et de vivre des expériences d’immersion, favorisant ainsi l’esprit entrepreneurial chez les jeunes. 

Concrètement, l’initiative comprendra trois étapes essentielles, dont la première met l’accent sur la sensibilisation. Cette phase, a pour objectif de faire prendre conscience aux stagiaires de l’importance de l’entreprenariat, en tant que compétence essentielle pour les jeunes, mais aussi de leur montrer qu’ils sont acteurs de leur propre avenir et que de multiples opportunités s’offrent à eux. Une manière également pour le P.I.E de freiner les fausses croyances et stéréotypes circulant sur l’entrepreneuriat.

Lire aussi | Intelligence économique et stratégique. Le Maroc devient une référence mondiale [Par Mehdi Hijaouy]

C’est dire qu’une fois cette étape « sensibilisation et acculturation » franchie,  les deux autres phases que sont « l’approfondissement des fondamentaux et des outils » et « le studio d’immersion et d’expérimentation », feront le reste. En effet, si la seconde étape du programme reviendra à enseigner aux stagiaires les outils fondamentaux les plus modernes de la discipline, la troisième permettra à ces jeunes  de passer directement à la phase «expérimentation» du parcours d’un entrepreneur, allant à la génération d’idées au développement des produits, en passant par l’élaboration du business plan et la recherche de clients.

Pour ne rien laisser au hasard, l’Office a lancé  un appel à participation à ses enseignants pour les inciter à s’inscrire dans des formations sur l’entrepreneuriat afin de cumuler le savoir faire nécessaire pour assurer, à leur tour, des ateliers et cours dans le cadre du P.I.E. A l’issue de ces formations, un certificat sera délivré à tous les formateurs OFPPT.

En phase avec les chantiers stratégiques du Nouveau modèle de développement (NMD), qui orientera, aux côtés de la nouvelle feuille de route pour le développement de la Formation Professionnelle, la vision globale de l’OFPPT à l’horizon 2035, le P.I.E, dans son approche de construction et de déploiement, s’appuie sur les principes et les orientations du NMD, dont l’ambition est de créer les conditions pour que le Royaume tire profit de l’ensemble de ses atouts en devenant une nation d’opportunités, d’entrepreneuriat et d’innovation.

 
Article précédent

L'espagnol Abengoa ferme sa filiale Abeima mais ne quitte pas le Maroc

Article suivant

Une ligne maritime Maroc-Israël en préparation