Portuaire

Comment Tanger Med maintient les opérations commerciales… et reste vigilant

Maillon essentiel dans l’économie nationale et dans les échanges commerciaux du Royaume, le port de Tanger Med poursuit sans relâche son activité quotidienne et ce, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Un véritable défi que les autorités portuaires ont relevé à bras le corps, conformément aux consignes sanitaires en vigueur édictées par les Pouvoirs publics, afin de faire face à la pandémie de Covid-19.


Semi-remorques affectés au transport routier international s’acquittant des formalités de passage à l’entrée ou à la sortie du port, ballet frénétique des chariots porte-conteneurs menés avec dextérité par les manutentionnaires, capitainerie du port qui voit défiler les officiers et pilotes de l’autorité portuaire, ces derniers veillant, entre autres, à l’accueil et à la gestion des mouvements des navires… les opérations au cœur du port de Tanger Med se poursuivent comme d’habitude, malgré le contexte épidémique ambiant. Un maintien logistique rendu possible grâce à une batterie de mesures sanitaires et hygiéniques qui a été rapidement déployée par l’autorité portuaire conformément aux mesures de prévention en milieu de travail imposées, tant par le ministère de la Santé, que par celui du Transport durant cette période. «Nos services sont opérationnels à 100%, que ce soit la capitainerie du port, le pilotage des navires, le remorquage, l’amarrage pour assurer les escales maritimes, le trafic du vrac liquide et solide, les flux des camions affectés au trans-port international routier (TIR) et les conteneurs qu’ils transportent», nous précise Idriss Aarabi. Et le Directeur des Opérations Import-Export du port de Tanger Med d’ajouter : «nous nous sommes dotés de moyens humains et matériels pour mettre en place toutes les mesures spécifiques afin d’assurer dans les meilleures conditions sanitaires la continuité de nos opérations d’import-export, mais aussi pour protéger les usagers du port». Un engagement de l’autorité portuaire qui traduit sa volonté de maintenir, coûte que coûte, les échanges commerciaux entre le Royaume et ses partenaires étrangers et, surtout, de favoriser la continuité des chaînes d’approvisionnement du marché national pour l’intérêt de nos concitoyens.

Plusieurs caméras thermiques et autres thermomètres à infra-rouge sont systématiquement utilisées pour assurer le contrôle des températures corporelles des usagers du port.



Des mesures préventives tous azimuts

Idriss Aarabi, Directeur des Opérations Import-Export du port de Tanger Med.

Dans le détail, le port de Tanger Med en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes ; que ce soit les opérateurs des terminaux, les administrations et les autorités présentes sur place, a mis sur pied un plan bien ficelé de continuation de l’activité. En quoi consiste-t-il ? Selon Idriss Aarabi, des opérations de désinfection de l’ensemble des installations portuaires sont effectuées par des équipes hautement qualifiées et encadrées par le Service de Contrôle Sanitaire aux Frontières. S’agissant de l’accès à la plateforme portuaire par les collaborateurs et les usagers, plusieurs caméras thermiques et autres thermomètres à infrarouge pour le contrôle de leurs températures corporelles sont systématiquement utilisées. Un traçage au sol a été effectué au niveau des points de rassemblement afin de respecter scrupuleusement les règles de distanciation sociale. Par ailleurs, comme le formulent les décisions conjointes des ministères de l’Intérieur, de la Santé, des Finances et de l’Industrie, le port du masque est rendu obligatoire depuis le 7 avril dernier, tant à l’extérieur que sur les lieux professionnels. Dans cette optique, Tanger Med procède quotidiennement, et à destination de la communauté portuaire, à la distribution de masques individuels de protection, assortie de gels hydroalcooliques et de liquide désinfectant. Aussi, l’autorité portuaire procède à une sensibilisation dans son enceinte de la conduite sanitaire à tenir par tout un chacun. Une palette de mesures préventives qui permet de s’entourer de toutes les mesures hygiéniques nécessaires et d’adopter les bons gestes barrières.

Des mesures de sécurité sanitaire et d’accompagnement dans le port, mises en place par Tanger Med, permettent aux chauffeurs TIR de mener à bien leur mission d’acheminement et de distribution de produits sur le marché national.


Des chauffeurs particulièrement bien accompagnés

Autre population à fouler le bitume des installations portuaires de Tanger Med, les chauffeurs de poids lourds en général et ceux affectés au trans-port international routier (TIR) en particulier. Une catégorie professionnelle, elle aussi, très exposée au Covid-19, qui doit respecter scrupuleusement, tant les règles sanitaires en vigueur dans le Royaume, que celles déployées dans le pays de leur destination finale. «Il faut souligner et saluer l’implication des chauffeurs TIR qui, à travers leurs employeurs, ont à cœur de mener à bien leur mission de transport dans un tel contexte épidémiologique», tient à souligner Idriss Aarabi. Et le Directeur des Opérations Import-Export du port de Tanger Med d’ajouter : «Nous avons mis en place une série de mesures concrètes pour accompagner les transporteurs, qui se traduisent dès leur arrivée au port par la prise de température par des caméras thermiques et des thermomètres à infrarouge, la sensibilisation par des flyers et par la radio Tanger Med sur les consignes de sécurité et gestes barrières à effectuer, la distribution de masques de protection, la mise à disposition de douche sanitaire et de navettes de transport leur permettant de relier plus rapidement certains points stratégiques du port, la mise à disposition de supérettes installées dans les différentes zones de travail du port, leur permettant de se ravitailler en produits de première nécessité… ». Des mesures d’accompagnement qui ont été saluées par l’ensemble des opérateurs en matière de trans-port et de logistique. «Nous avons effectué au sein de notre entreprise une campagne de sensibilisation et mis en place plusieurs contrôles sanitaires préventifs à l’attention de nos personnels, et plus particulièrement de nos chauffeurs routiers. Ils disposent de tout l’attirail de protection sanitaire indispensable pour mener à bien, et dans les meilleures conditions possibles, leur mission», nous a précisé Mohammed Talal. Et le Pdg de La Voie Express d’ajouter : «par ailleurs, de très nombreuses dispositions ont été prises aux abords et dans l’enceinte des ports. C’est effectivement le cas à Tanger Med qui a déployé des mesures drastiques et efficaces en matière de sécurité sanitaire pour la communauté portuaire. Et l’on s’en félicite, car ce qui est déterminant pour l’ensemble des acteurs de la chaîne logistique, c’est que nous parvenions à main-tenir et à garantir la distribution et la livraison des marchandises au niveau national».

La digitalisation, un outil clé pour la continuité des opérations

Autre secteur clé sur lequel l’autorité portuaire s’est penchée pour renforcer sanitaires et d’hygiène, c’est la digitalisation plus prononcée de ses services pour maintenir les opérations de passage de marchandises dans les zones portuaires, et ce, dans le respect des mesures de santé et d’hygiène des collaborateurs du port. «Les services digitaux de Tanger Med valorisent des solutions pratiques à destination des usagers pour garantir la fluidité des opérations à l’import comme à l’export» a souligné M. Aarabi. Concrètement, ces services digitaux, disponibles dans le Port Community System de Tanger Med, incluent la gestion des escales maritimes, le transit portuaire des unités de fret et la facturation à distance de ce service, l’accès en ligne des factures et le paie-ment multicanal, la traçabilité en continu des unités de fret, la déclaration «Sommaire d’Entrée» des marchandises dans l’Union européenne (ENS) et la génération du code MRN (Movement Reference Number)… Faut-il préciser que les guichets du port restent ouverts au besoin pour accompagner l’ensemble des utilisateurs dans toutes les opérations de passage portuaire. Ce sont autant de prestations qui permettent à la communauté évoluant sur le port, dans ce contexte de confinement et de télétravail pour certains, de pouvoir travailler normalement.

Une continuité de service qui ne baisse pas de rythme

Une batterie d’initiatives tant sécuritaires qu’organisationnelles, qui permet au port de Tanger Med d’assurer pleinement la continuité de ses services malgré ce contexte de crise sanitaire. La plage horaire de travail des opérateurs et des organismes de contrôle a été maintenue afin d’effectuer tout à fait normalement, et de façon continue, les opérations d’import-export. L’infrastructure logistique, dont dispose l’enceinte portuaire, permet de traiter avec célérité lors des formalités de transit un grand volume de camions TIR et de conteneurs à l’import comme à l’export. Faut-il souligner que la connectivité maritime courte distance pour les camions TIR, pouvant relier le port Tanger Med aux ports d’Algésiras, Barcelone et Gênes, constituent des atouts privilégiés facilitant les échanges commerciaux entre le Maroc et l’Union européenne. Rappelons tout de même que plus de 180 ports et 70 pays sont desservis sur une base hebdomadaire pour le trafic conteneurs, en import- export et en transbordement vers l’Asie, l’Amérique et l’Afrique via le port de Tanger Med. Et Idriss Aarabi de conclure : «Nous sommes en première ligne sur les échanges mondiaux qu’il s’agisse d’import-export ou de transborde-ment. Par ailleurs, notre dispositif sécuritaire et organisationnel nous permettra d’opérer en toute quiétude afin de pouvoir assurer l’achemine-ment et la distribution de produits en tout genre, tant sur le marché national qu’international».■

Tanger Med, une plateforme primordiale pour l’import/export

Le port Tanger Med constitue la première plateforme marocaine pour les flux d’import/export. Dans le détail, les activités d’import sont opérationnelles à la fois pour les conteneurs provenant des différentes régions du monde, mais aussi pour les camions TIR, principalement en provenance de l’Europe et assurant ainsi la continuité des chaines d’approvisionnement. Globalement, les principaux produits importés durant cette période sont notamment, les pro-duits pharmaceutiques et chimiques, les produits agroalimentaires, le textile, les emballages…
En ce qui concerne le trafic vrac solide, le port traite les céréales pour les be-soins des importateurs marocains et pour la transformation dans les unités de production marocaines. Parallèlement, la zone logistique adossée au port de Tanger Med as-sure une activité pleine et entière et œuvre également au maintien de la chaine logistique d’approvisionnement pour le marché national. Des produits agroalimentaires tels que les produits laitiers, céréales et dé-rivés, sont entreposés dans la zone logistique, ce qui permet d’assurer leur stockage, leur étiquetage, leur mise en conformité, mais également la préparation de commande et la mise en palette, pour approvisionner les réseaux de la grande de distribution dans le Royaume.

 
Article précédent

Les 646 Marocains bloqués à Paris sont assistés des services consulaires

Article suivant

Live. Coronavirus : la situation au Maroc jeudi 23 avril à 18h