Santé

Comment un masque protège-t-il contre le coronavirus ?

Le port des masques de protection est devenu obligatoire au Maroc pour toute personne se trouvant à l’extérieur de son lieu de résidence. Comment ce masque peut-il protéger contre le coronavirus? Et quelle sorte de masque offre une protection efficace?


Le port du masque est utile pour ne pas diffuser la maladie par les postillons (toux, éternuements), mais pas pour éviter de l’attraper. Par ailleurs, en cas de contact prolongé avec une personne contaminée, ces masques en papier n’offrent pas une protection suffisamment efficace, notamment parce qu’ils laissent passer de l’air non filtré.

Destinés au personnel hospitalier au contact des malades, les masques FFP2 filtrent environ 94% des particules d’environ 0,6 micromètre (0,0006 millimètre) présentes dans l’air inspiré. Ils empêchent donc d’entrer en contact avec des postillons ou des gouttelettes potentiellement contaminées par un virus. 

Les masques chirurgicaux sont, eux, destinés à protéger les autres et non à se protéger des autres. Ils empêchent la projection des gouttelettes ou des postillons du porteur du masque, mais ne permettent pas à celui-ci de se protéger des particules présentes dans l’air. 

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

Fabriquer un masque barrière « à plis »

Coudre un masque à plis qui ne filtre pas les particules de virus isolées dans l’air mais les gouttelettes expulsées par le porteur et qui peuvent potentiellement en contenir peut ne prendre que quelques minutes, en suivant les instructions de l’AFNOR (Association française de normalisation). Le masque en tissu ne garantit pas la même protection que le masque FFP2 mais il est recommandé pour la protection contre le Covid-19. 

L’AFNOR recommande d’utiliser le dimensionnement suivant pour la monocouche ou le composite multicouche du masque barrière « à plis ».

Découpez vos deux carrés de tissus de 20 cm x 20 cm. 

Découpez en plus deux rectangles de 13 cm x 5 cm (ils serviront de passants à vos élastiques).

Vous pouvez aussi sauter cette étape si vous préférez coudre vos élastiques aux angles du masque pour les passer derrière la tête. 

Cousez vos deux grands carrés, en haut et en bas, à l’envers du tissu. 

Retroussez votre carré de tissu, pour voir l’endroit. 

Une fois le tissu côté endroit, cousez de nouveau votre carré en haut et en bas, le long de vos premières coutures, pour les aplatir et les renforcer.

Formez les plis de votre masques, tous les 2,5 cm comme indiqué sur le patron. Fixez avec des épingles. 

Si vous avez choisi de créer des passants pour vos élastiques, positionnez les petits rectangles, à l’envers du tissus, sur les bords de la face avant de votre masque. Cousez-les comme montré dans la vidéo ci-dessus. Puis, pliez-les de l’autre côté du masque, rabattez 1 cm de bord et cousez. 

Si vous préférez coudre vos élastiques aux coins du masque, sautez cette étape. 

Utilisez une épingle à nourrice pour faire passer vos élastiques dans vos passants. Ajustez la taille de vos élastiques (25 cm environ) et nouez-les. Vous pourrez ainsi les retirer pour pouvoir laver votre masque à l’eau bouillante sans dégrader l’élasticité des attaches. 

Cousez vos élastiques (35 cm) aux coins de votre masque. 

 
Article précédent

Saham Group cède Saham Pharma à SPE Capital Partners

Article suivant

Coronavirus : Le Maroc prépare activement sa stratégie de déconfinement