Commerce

Commerce en réseaux : les opérateurs créent leur fédération

Les opérateurs du commerce en réseau unissent leurs forces. Ils ont, en effet, récemment créé leur fédération à l’initiative d’un grand nombre d’enseignes du secteur. Il s’agit de la Fédération marocaine du commerce en réseau (FMCR) qui a été mise en place à l’issue d’une récente Assemblée générale Constitutive tenue à Casablanca.


 Cette nouvelle organisation, qui réunit tous les acteurs des filières du secteur de l’alimentaire à la mode & accessoires en passant par le bricolage, a pour ambition de fédérer les commerces organisés en réseaux et contribuer à la structuration d’un secteur majeur de l’économie nationale. Dans le détail, la FMCR entend œuvrer en faveur de la dynamisation, de la promotion et de la valorisation du commerce en réseau. Force est de remarquer que ce secteur se positionne aujourd’hui comme un vivier en matière de création d’emplois, avec pas moins de 60.000 emplois salariés (selon la fédération).

Lire aussi| Najib Akesbi : « Il faut repenser nos choix stratégiques de développement si nous voulons être parmi les gagnants dans cette crise »

« Les objectifs de la FMCR sont de réunir l’écosystème des commerces en réseaux et être un interlocuteur crédible auprès des partenaires institutionnels, financiers et autres. Il s’agit aussi de promouvoir les commerces en réseaux auprès des pouvoirs publics, des différents secteurs économiques, d’animer l’écosystème en réalisant de la veille, des études sectorielles, de représenter et défendre les intérêts des commerces en réseaux et enfin veiller à la mise en place d’un climat propice au développement et à la performance des commerces en réseaux », assure la FMCR. Soulignons que la Fédération marocaine du commerce en réseaux a d’ores et déjà adhéré à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Lire aussi| Distribution : les internautes fidèles au marché et à l’épicier pour l’alimentaire

« Notre secteur compte près de 500 enseignes structurées à travers 2000 points de vente dans tout le pays qui génèrent plus de 60 milliards de DH de chiffre d’affaires par an. Il était tout à fait naturel pour nous,d’adhérer à la CGEM qui est historiquement et légitimement l’instance représentative du secteur privé au Maroc », a souligné Hicham Laraqui Housseini, Président de la FMCR.

 
Article précédent

Infinix lance son nouveau « Master » sur le marché marocain

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio