Investissement

Commissions des investissements : 28 projets pour 23 milliards de DH

La commission des investissements a approuvé 28 projets d’investissements pour un montant de 23 milliards de DH. Ces projets devraient générer 4.346 emplois directs et 7.934 emplois indirects. Cette première réunion de la commission des investissements de l’année annonce une bonne dynamique des investissements en 2019.


Cette offensive en termes d’investissements est à mettre à l’actif de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, Othman El Ferdaous, secrétaire d’État, et Hicham Boudraa, directeur Général par intérim de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), ainsi qu’à leurs honorables équipes dynamiques et dévouées.

A signaler que la région de Casablanca-Settat occupe la première position avec plus de 40% des investissements projetés pour un montant de 9,28 milliards de dirhams (MMDH), a indiqué Elalamy à l’issue de la réunion, mercredi à Rabat, de la Commission des investissements.

« La ventilation des projets par région d’implantation place les projets à réaliser dans plusieurs régions en deuxième position avec des investissements de l’ordre de 5,48 MMDH, soit 24% des investissements projetés, alors que les régions de Rabat-Salé-Kénitra et de Fès-Meknès arrivent en troisième et quatrième position avec respectivement 5,27 MMDH (23%) et 1,29 MMDH (5%) », a souligné Elalamy lors d’un point de presse.

Le ministre s’est félicité de cette répartition qui permettrait d’établir l’équité entre les différentes régions en matière d’investissements, conformément aux Hautes orientations royales, notant que l’élément principal qui attire tout investisseur ou opérateur économique au Maroc est la sécurité.

Pour ce qui est de la répartition des investissements par secteur, la branche transport et infrastructures ressort en première position avec 9,64 MMDH, (42%) des investissements projetés, suivie des télécommunications avec 4,37 MMDH soit plus de 19% des investissements projetés, alors que les secteurs du tourisme et loisirs, et de l’industrie arrivent en 3ème et 4ème position avec respectivement 4,03 MMDH et 2,77 MMDH.

En ce qui concerne la répartition des emplois par région d’implantation, c’est toujours Casablanca-Settat qui se taille la part du lion avec 1.284 emplois directs, soit plus de 29% des emplois projetés.

La région de Fès-Meknès se place en 2ème position avec 1.198 emplois directs (27%), tandis que la région de Rabat-Salé-Kénitra occupe la 3ème place avec 1.079 emplois directs (24%), suivie de la région de Souss-Massa avec 350 emplois directs, a-t-il fait savoir.

S’agissant de la répartition des investissements par origine, avec 13,85 MMDH, les investissements nationaux représentent la majeure partie des investissements projetés, soit plus de 60%, suivis des joint-ventures (31%) avec des projets d’investissement de 7,2 milliards.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

LG entre dans la nouvelle ère de la mobilité

Article suivant

Accélération industrielle : la BAD accorde 268 millions euros au Maroc