Médias

La FMM disposée à agir pour une dynamique de réformes du paysage médiatique

Le comité exécutif de la Fédération Marocaine des Médias (FMM) s’est réuni à Rabat, avec la présence de l’ensemble de ses membres dont les noms et qualités sont inscrits sur la liste de présence.

Après avoir étudié de nombreux sujets liés à la conjoncture nationale, médiatique et organisationnelle, le comité a convenu de ce qui suit :

– La Fédération marocaine des Médias fait part de son engagement médiatique dans le soutien aux directives royales contenues dans le discours de la Fête du Trône, notamment celles liées à l’amélioration des conditions des femmes, à la stimulation de l’économie nationale et à la lutte contre les entraves mis intentionnellement pour bloquer l’investissement;

– La fédération dénonce le contenu biaisé du rapport de l’Organisation des droits de l’Homme dans le but de porter atteinte à l’image de notre pays et de tromper l’opinion publique nationale et internationale sur la situation des droits de l’homme au Maroc;

Lire aussi | Voici les mesures prises par la Commune de Casablanca pour une utilisation optimale des ressources hydriques

– La fédération salue l’intérêt que le gouvernement a porté à la personne du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, M. Mohamed El Mahdi Bensaïd, et du ministre délégué chargé du Budget, M. Faouzi Lakjaa, concernant la levée des injustices subies par les radios privées lors de l’activation du mécanisme de financement incarné par le Fonds pour l’Avancement de l’espace audiovisuel, et salue les efforts déployés pour établir des règles équilibrées et équitables pour le travail journalistique;

– La fédération précise que l’Association des radios et télévisions indépendantes est pleinement intégrée depuis le 4 mars 2021 au sein de la Fédération marocaine des Médias en tant que cadre professionnel regroupant les responsables des radios et télévisions privées, ainsi que les responsables d’un certain nombre de journaux et de sites de presse électronique;

Lire aussi | Nabil Ouchagour, nouveau Chief Brand Officer chez Huawei Maroc

– La fédération exprime sa pleine disponibilité à participer à tout dialogue appelé par les tutelles en vue de créer une dynamique de réforme de la scène médiatique. La FMM demande, par ailleurs, une révision de certains articles de la loi actualisée du Conseil national de la presse, afin d’aider à développer ses performances et créer une dynamique équilibrée et équitable.

 
Article précédent

Voici les mesures prises par la Commune de Casablanca pour une utilisation optimale des ressources hydriques

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc. 266 nouveaux cas, 2 décès, jeudi 4 aout 2022 à 15 heures