Dossier

COMPTES SPECIAUX DU Trésor : UNE EXCEPTION QUI S’ERIGE EN REGLE


Les  Comptes spéciaux du Trésor constituent  un grand compartiment de la dépense publique. Avec plusieurs  milliards de dhs de ressources, les deux principales catégories de ces  comptes spéciaux, à savoir les comptes d’affectation spéciale et les comptes de dépenses sur dotation, constituent de vrais grands supports de la dépense publique. Ils totalisent  des ressources de l’ordre de  128,575 milliards de dhs. C’est un montant  très important qui pousse à s’interroger sur l’utilité de tels comptes et sur leur rôle dans le développement économique et social du pays. Leur importance pose, sur le plan politique, de réels problèmes en matière de lisibilité des documents budgétaires tant par les représentants de la nation que par les citoyens ayant un regard intéressé sur la gestion des deniers publics. 


Les comptes spéciaux ne sont pas des fonds spéciaux
Le cadre juridique des Comptes Spéciaux du Trésor 
Au-delà de la réglementation des comptes spéciaux
Les réalisations selon le rapport accompagnant le plf 2014
Les comptes spéciaux et l’Etat banquier
Les soldes des comptes d’affectation spéciale ne sont pas un bon signe

Ce dossier est disponible dans le Challenge #446, en vente dès Vendredi 06 Décembre chez votre marchand de journaux.


 

 

 

 
Article précédent

La réalité toute crue par ( Jamal Berraoui )

Article suivant

La Russie, un marché difficile pour les exportateurs marocains