Médecine

Concevoir une feuille de route pour le financement de la santé

Hisser le secteur de la santé au rang des grandes priorités nationales, assurer son efficience en vue de répondre aux aspirations des citoyens marocains. Tel est le défi lancé à travers cette conférence qui se tient dans un contexte de crise aggravée par la contestation des étudiants de médecine et surtout un déficit de dialogue.


Cette conférence se veut aussi un cadre de mobilisation de l’intelligence collective en vue d’ouvrir la voie des réformes possibles dans un secteur vital, celui de la santé. Pour cela, face à la complexité de la situation sanitaire et sociale, l’approche se veut nécessairement multisectorielle et intégrée.

Deux principales menaces ont été soulignées par le ministre de la santé, à cette occasion : le vieillissement de la population et les maladies chroniques inhérentes à la population âgée. Dans l’immédiat, il est surtout question d’atteindre un taux de couverture du RAMED de 90%, actuellement de 62%, avec une extension de l’assurance maladie aux travailleurs non salariés qui représentent 33% de la population.

L’objectif de la conférence est de concevoir une feuille de route pour le financement du système de santé de demain, sur la base de solutions politiques et techniques viables et faisables.

 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La 1ère édition de la Journée annuelle de l’huître se tiendra à El Jadida

Article suivant

L’hôtelier de luxe Beachcomber enfin bénéficiaire au Maroc